Digestif

Articles sur le système digestif: dysbiose, ballonnements, constipation, diarrhée, intestin irritable, douleurs, crampes d’estomac, rgo, hypochlorhydrie… Je vous explique le fonctionnement du système digestif ainsi que les différents troubles de santé. J’y associe mes connaissances naturopathiques pour y remédier, bien qu’un accompagnement par des professionnels est recommandé dans la plupart des cas.

Le système digestif est central dans l’organisme, il apporte l’énergie nécessaire à son bon fonctionnement. Cependant il est aussi la source de notre système immunitaire. De nombreuses pathologies sont entièrement ou en parties liées à notre ventre: acné, eczéma, psoriasis, troubles hormonaux, douleurs articulaires, maladies auto-immunes, troubles cardio-vasculaires, fertilité, baisse de l’immunité, trouble de l’humeur…

Carence vitamine d et stress

299/09/2023 par Sara Drachenberg Naturopathe

Sommaire:

Le rôle de la vitamine D

A quoi sert la vitamine D

Carence en vitamine D et stress

Les taux optimal

Combler la carence en vitamine D pour réduire le stress

Le soleil

L’alimentation

Les compléments

L’alimentation est souvent perçue uniquement avec les fibres, lipides, glucides et protéines. Pourtant votre organisme a aussi besoin de nutriments pour bien fonctionner, c’est-à-dire les minéraux, vitamines, enzymes, pré/probiotiques et oligo-éléments.

Toute carence a des répercussions sur votre organisme, le mettant dans un état de manque et donc de stress. 

Souvent négligée, la carence en vitamine D a pourtant un impact sur votre état de stress.

Le rôle de la vitamine D

La vitamine D est particulière car il s’agit en réalité d’une vitamine certes mais aussi d’une hormone. Celle-ci est principalement synthétisée par la peau sous l’action des ultraviolets du soleil

Il existe 2 formes de vitamines D: 

  • la D2 produite par les végétaux
  • la D3 présente dans les produits animaux et certains lichens.

Vous synthétisez de la D3 par votre peau à partir d’un dérivé du cholestérol grâce au soleil.

C’est une vitamine liposoluble, vous avez donc besoin de lipides pour l’assimiler via l’alimentation.

A quoi sert la vitamine D

La vitamine D est primordiale dans l‘absorption du calcium et du phosphore par les intestins, le foie et les reins. Elle est vitale pour votre minéralisation des tissus (os, dents, cartilage) pendant votre croissance mais aussi après! Elle diminue le risque d’ostéoporose notamment chez la femme ménopausée.
On estime que la vitamine D impact plus de 200 gènes de l’ADN!

métabolisme vitamine D

Synthèse de la vitamine D. Source: Sara Drachenberg Naturopathe

Voici quelques exemples du rôle de la vitamine D:

  • elle lutte contre le vieillissement des tissus (os, dents, cartilage)
  • elle interagit avec les hormones notamment l’insuline pour la prise/perte de poids
  • elle est nécessaire pour l’absorption du calcium et la bonne minéralisation de l’organisme 
  • elle protège le système immunitaire
  • elle est nécessaire au bon fonctionnement de la thyroïde et parathyroïde
  • elle permet une bonne transmission nerveuse

 

Maintenant que vous voyez son utilité, vous comprenez bien que la carence en vitamine D va stresser votre organisme en créant des déséquilibres. 

Carence en vitamine D et stress

Voici les symptômes d’une carence en vitamine D:

    • Stress
    • Fatigue
    • Manque de tonus
    • Perte de masse musculaire
    • Prise de poids
    • Peau et cheveux secs
    • Humeur dépressive
    • Crampes, crises de tétanie, rachitisme
    • Douleurs osseuses, articulaires et/ou musculaires
    • Déséquilibre de la thyroïde 
    • Déminéralisation, ostéoporose
    • Carie, gingivite, déchaussement dentaire

Mes clients sont souvent sceptiques lorsque je leur soumet l’idée d’une carence en vitamine D en plein été. Et pourtant la carence même en cette saison est plus courante que vous ne l’imaginez… Et celle-ci se creuse encore davantage à l’hiver!

Les taux optimal

Presque toutes les cellules de l’organisme possèdent des récepteurs à la vitamine D et dépendent donc d’un apport en vitamine D. Elle est essentielle à l’homéostasie de votre corps. C’est pourquoi optimiser votre taux de vitamine D permet de diminuer l’état de stress de votre organisme.

Le dosage par prise de sang peut être prescrit par le médecin et est remboursé. Vous pouvez aussi la demander à vos frais dans un laboratoire d’analyse, elle coûte entre 15 et 20€. En cas de carence, il est recommandé de faire un dosage tous les 6 mois. Attention l’excès de vitamine D peut être nocif.

On estime un taux satisfaisant de vitamine D entre 30 et 100 ng/mL.

Combler la carence en vitamine D pour réduire le stress

Le soleil

L’exposition au soleil permet à votre organisme de synthétiser de 85 à 70% de la vitamine D nécessaire à son fonctionnement. 

Pour cela, il sera nécessaire de s’exposer au soleil sans crème solaire. Dix à quinze minutes en fin de matinée et après-midi tous les jours d’avril à octobre sont nécessaires pour la synthèse de vitamine D. La France se situant à des latitudes élevées, l’angle d’incidence du soleil est plus faible en hiver. Les ultraviolets du soleil sont davantage absorbés par la couche d’ozone, diminuant la synthèse de vitamine D de novembre à mars. Il vous faudra alors vous exposer plus longtemps au soleil ou vous supplémenter. 

Attention l’exposition à travers une fenêtre n’est pas optimale car les verres filtrent une partie des ultraviolets responsables de la synthèse de la vitamine D. 

 

Certes paramètres diminuent la capacité à synthétiser la vitamine D: 

  • une peau foncée, 
  • l’utilisation de crème solaire,
  • la localisation, personne vivant à des latitudes élevées,
  • les personnes en surpoids car la vitamine D est stockée dans les graisses,
  • les personnes souffrant de troubles intestinaux, hépatobiliaires et/ou rénaux où la vitamine D est assimilée,
  • les personnes sous médicaments hypocholestérolémiant car ma synthèse de vitamine D nécessite du cholestérol

L’alimentation

La consommation d’aliments riches en vitamine D contribue à hauteur de 15 à 30 % des besoins

  • les poissons gras, tels que le hareng, les sardines, le saumon et le maquereau
  • certains champignons, tels que girolles, cèpes et morilles
  • les produits laitiers 
  • le jaune d’œuf
  • le chocolat noir
  • le beurre et les margarines
  • les abats (notamment le foie)

La référence nutritionnelle pour la population (RNP) est de 15 microgrammes par jour pour les adultes au minimum.

aliments riche en vitamine D
taux journalier vitamine D

Références nutritionnelles actualisées pour la vitamine D (µg/j). AS: Apport Satisfaisant. LSS: Limite Supérieure de Sécurité. Source: ANSES

Les compléments

En cas de carence avérée par une prise de sang, favorisez une supplémentation en vitamine D3 naturelle. Prenez la vitamine D durant un repas contenant des graisses qui favorise à 30% l’absorption de la vitamine D.

 

Pour les enfants: 400 UI à 800 UI par jour

Pour les adultes: 2 000 UI à 3 000 UI par jour

 

Attention au surdosage (>50 000 UI équivalents à 1,25 mg par jour) qui provoque une élévation anormale du taux de calcium dans le sang. C’est pourquoi je vous déconseille la prise d’ampoules mensuelles ou hebdomadaires qui sont beaucoup trop dosées pour vos besoins physiologiques. Favorisez les formats quotidiens plus faiblement dosés.

Une surdosage provoque nausées, maux de tête, perte de poids, fatigue intense, douleurs des muscles et des os, troubles du rythme cardiaque, ainsi que des dépôts de calcium dans les reins, les vaisseaux sanguins, le cœur et les poumons.

Tu souhaiterais un accompagnement adapté(e) à toi avec plus de détails sur tes problématiques? N’hésites pas à me contacter et à consulter mes prestations ici:

Ils m’ont fait confiance: 

detrait Amandine
18/01/2023
Sara est une naturopathe bienveillante et d’un professionnalisme très appréciable. Sujette à des soucis de reflux dans la gorge presque un an, elle a trouvé la solution, aujourd’hui je peux dire que je revis, et je la remercie énormément pour ça ! On continue avec d’autres problématiques, et je suis très confiante de la savoir près de moi. MERCI
Alice Pouly
09/12/2022
J’ai décidé de consulter Sara pour des problèmes de digestion ainsi que des problèmes de peau. J’ai trouvé son approche très bienveillante avec un protocole détaillé et bien expliqué qui permet de mettre en place facilement les changements à apporter ! Au delà du protocole de naturopathie, il y avait plein de conseils généraux sur l’alimentation et le bien-être qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement de son corps 🙂 Mes problèmes de digestion ont disparu et ma peau s’est nettement améliorée ! Je recommande à 100% 🙂

Suivez-moi sur les réseaux

COPYRIGHT @2023 SARA DRACHENBERG NATUROPATHE

Comment la carence en vitamine D stress votre organisme? Lire la suite »

Filtrer naturellement l'eau du robinet. Avis sur les fontaines Eco FIltro

29/09/2023 par Sara Drachenberg Naturopathe

Sommaire:

Boire, oui mais quelle eau? 

L’eau en bouteille 

L’eau du robinet

Mes méthodes de filtration favorite

Charbon 

Mon avis sur EcoFiltro

Vous avez peut-être entendu parler dans les médias des scandales de l’eau (printemps/été 2023)?

Métaux lourds liés notamment à de vieilles canalisations en plomb, résidu de pilule et médicaments, perturbateurs endocriniens…

Sans oublier l’une des bêtes noires de notre société, les pesticides! 

Seulement 200 pesticides sont testés dans l’eau du robinet et encore, pas dans toutes les régions. Sans compter les dérogations sur certaines communes. Dans ma région (64), seuls 145 pesticides sur les 200 sont testés. 

A ce jour, on ne connaît pas encore tous les effets des pesticides quelle que soit leur quantité sur notre santé.

Sans oublier l’effet cocktail d’une synergie de pesticides et résidus de médicaments aujourd’hui interdits mais pourtant toujours présents dans l’eau.

Comparons ensemble l’eau en bouteille et l’eau du robinet. Je vous parlerais aussi de mon avis sur EcoFiltro, une fontaine à eau naturelle et efficace.

https://www.quechoisir.org/carte-interactive-qualite-eau-n21241/


Pour la petite histoire, mon beau-père est maraîcher. Il a l’obligation de faire tester l’eau d’arrosage de ses légumes bio. L’eau de sa rivière de pompage a un taux d’Escherichia Coli plus de 10x supérieur à la norme. Il a fait le choix d’utiliser l’eau du réseau plutôt que l’eau de la rivière contaminée. Sauf que ce n’est pas le choix de certains autres maraîchers… Surtout rincez vos fruits et légumes avant ingestion même s’ils sont bio!

Boire, oui mais quelle eau?

L’eau en bouteille

A l’heure actuelle, ces ****** de pesticides ont été retrouvés même dans les eaux en bouteille.

Oui vous avez bien lu. On ne trouve pas ce qu’on ne cherche pas… Et pourtant des résidus de chlorothalonil ont été décelés dans l’eau d’Evian. Le chlorothalonil est un pesticide qui a été interdit en 2020.

Sans oublier les perturbateurs endocriniens et divers produits contenus dans le plastique des bouteilles.  

 

L’un des avantages de consommer de l’eau en bouteille est d’avoir un recul sur la minéralogie de l’eau notamment pour les personnes ayant des problèmes rénaux

Il est recommandé de boire de l’eau faiblement minéralisée surtout pour les bébés.

 

Le top 3 des eaux faiblement minéralisées:

  • Mont Roucous (22mg/L de résidus à sec) 
  • Mont Blanc (105mg/L de résidus à sec) 
  • Volvic (130mg/L de résidus à sec) 

 

Bah tiens, même là il n’y a pas Evian?! Et bien non… Méfiez-vous des slogans marketing. 

L’eau du robinet

L’eau du robinet reste la solution la plus simple, économique et écologique. En moyenne, elle est 64x moins chère que l’eau en bouteille! 

Cependant nous l’avons vu ensemble dans l’introduction, l’eau du robinet peut tout de même être contaminée à notre insu… 

Bien que l’eau du robinet soit contrôlée, elle peut contenir des traces de médicaments, perturbateurs endocriniens, micro-plastiques, hormones des pilules contraceptives, métaux lourds, pesticides…

Si vous habitez dans une ville ou résidence ancienne, le réseau d’eau contient peut-être encore des canalisations en plomb ou très encrassées. 

Voici quelques cartes pour évaluer l’eau chez vous: 

Mais gardez toujours à l’esprit qu’on ne trouve pas ce qu’on ne cherche pas… En plus de cela, certaines communes bénéficient de dérogations sur la qualité de leur eau qui autorisent des taux de polluants supérieurs aux normes. Si c’est le cas, vous trouverez ces informations dans votre mairie.

Vous trouverez de nombreuses émissions sur le sujet notamment:

  • Zone Interdite : notre eau potable est-elle menacée ? Diffusion du 11 juin 2023 à 21:10 sur M6
  • Complément d’enquête: L’eau du robinet est-elle (vraiment) potable ? Diffusion du 22/09/2022 sur France 2

Mes filtrations favorites: charbon Binchotan et Fontaine Ecofiltro, mon avis

Le charbon actif Binchotan

charbon actif Binchotan

Vous en avez surement déjà entendu parler. Les japonais l’utilisent depuis plus de 2 millénaires pour purifier leur eau.
Le charbon a une forte capacité d’absorption. D’ailleurs on l’utilise souvent pour soulager les flatulences, digestions difficiles, pour certaines intoxications… 

Le charbon est aussi utilisé comme filtre industriel pour diminuer l’émission de polluants dans l’eau et dans l’air.

Il accélère l’élimination du chlore de l’eau, augmente le taux de potassium, diminue le taux de calcaire et donc la dureté de l’eau.

Il capte environ 95% des polluants et pesticides.

Comment utiliser votre charbon actif Binchotan:

  1. Faites bouillir le Binchotan pendant 10 à 15 minutes, puis le faire sécher dans un endroit sec. 
  2. Placez le Binchotan dans une carafe remplie d’un litre d’eau du robinet et laissez agir pendant 5h à 10h puis consommez. Le bâton de charbon peut rester dans l’eau plusieurs jours. Consommez l’eau filtrée comme vous consommerez de l’eau minérale, le tout est de ne pas les laisser croupir. 
  3. Au bout de 3 mois d’utilisation continue, faites à nouveau bouillir le Binchotan pendant 10 à 15 min afin de réactiver ses propriétés.
  4. Changez votre bâton de charbon Binchotan tous les 6 mois. Vous pouvez recycler votre bâton de charbon comme engrais pour vos plantes par exemple.

Personnellement j’utilise le Binchotan comme solution de déplacement: dans ma gourde au bureau, au sport, en vacances…

Mon avis sur EcoFiltro

Voici notre fontaine à eau pour la maison! Je vous donne mon avis sur la marque EcoFiltro.

avis fontaine à eau ecofiltro

A l’origine, EcoFiltro a été conçu au Guatemala pour filtrer de l’eau non potable.

C’est une technique low-tech composée d’un pot fait à partir d’argile et de sciure de bois qui se transforme en charbon à la cuisson. Il est constitué de microporosités qui piègent la grande majorité des pathogènes et des matières en suspension dans l’eau.

Une couche d’argent colloïdal (anti-bactérien naturel) est appliquée sur la paroi pour éliminer certaines bactéries et éviter leur développement dans l’eau stockée.

 

Donc EcoFiltro associe la filtration à l’argile, le charbon et l’antibactérien à l’argent colloïdal.

avis fontaine à eau ecofiltro

Ce filtre permet d’éliminer

  • Mauvaise odeur
  • Mauvais goût
  • Matières solides
  • Bactéries
  • Parasites
  • Toxines
  • Virus
  • Champignons
  • Micro plastiques(max 0,8 micromètre)
  • Pharmaceutiques
  • 100% Chlore
  • 81% Sulfure
  • 71% Aluminium
  • 99% E. Coli
  • 87% Calcium
  • 80% Arsenic
  • 99% Pesticides
  • 83% Fer
  • 80% Plomb
  • 80% Nitrates
  • 80% Fluorure

Ce qui m’a séduit dans la solution EcoFiltro:

  • Le low-tech ultra naturel où le filtre peut-être recyclé en pot de fleur
  • Sa polyvalence et son efficacité
  • Son petit prix (~140€) face à son concurrent Berkey (~360€)
  • Sa petite taille et design colorée
  • Son engagement et impact social sur les pays Africains

Seul petit bémol mais qui est normal, les premières eaux filtrées ont un fort goût d’argile qui diminue au fur et à mesure. Après une année d’utilisation, nous en sommes très satisfait! 

Mon avis est totalement intègre et transparent, je n’ai aucun partenariat commercial avec la marque EcoFiltro.

Tu souhaiterais un accompagnement adapté(e) à toi avec plus de détails sur tes problématiques? N’hésites pas à me contacter et à consulter mes prestations ici:

Ils m’ont fait confiance: 

detrait Amandine
18/01/2023
Sara est une naturopathe bienveillante et d’un professionnalisme très appréciable. Sujette à des soucis de reflux dans la gorge presque un an, elle a trouvé la solution, aujourd’hui je peux dire que je revis, et je la remercie énormément pour ça ! On continue avec d’autres problématiques, et je suis très confiante de la savoir près de moi. MERCI
Alice Pouly
09/12/2022
J’ai décidé de consulter Sara pour des problèmes de digestion ainsi que des problèmes de peau. J’ai trouvé son approche très bienveillante avec un protocole détaillé et bien expliqué qui permet de mettre en place facilement les changements à apporter ! Au delà du protocole de naturopathie, il y avait plein de conseils généraux sur l’alimentation et le bien-être qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement de son corps 🙂 Mes problèmes de digestion ont disparu et ma peau s’est nettement améliorée ! Je recommande à 100% 🙂

Suivez-moi sur les réseaux

COPYRIGHT @2023 SARA DRACHENBERG NATUROPATHE

Mon avis sur EcoFiltro pour filtrer votre eau du robinet Lire la suite »

choisir naturopathe
choisir naturopathe

01/09/2023 par Sara Drachenberg Naturopathe

Sommaire:

Déjà c’est quoi la naturopathie? 

L’organisation mondiale de la santé et la naturopathie

Les grands principes de la naturopathie

Les outils de la naturopathie

Choisir son naturopathe

Compétences et formations de votre naturopathe

Le bouche à oreille et les avis 

Le feeling et votre ressenti

Comment choisir son naturopathe?

Je ne vais pas vous cacher le cœur du problème pour choisir votre naturopathe: La France… 

Enfin plus précisément, le non-encadrement de la profession de naturopathe en France.

En d’autres termes, n’importe qui peut se déclarer naturopathe. Après une formation en ligne d’une semaine, 2 années acharnées d’étude… 

Oui même avec aucune formation!

Vous comprenez bien que cela laisse place à des dérives dont les médias se délectent goulument.

Pourtant ce n’est pas le cas dans bien d’autres pays, je vous explique!

Déjà c’est quoi la naturopathie?

L’organisation mondiale de la santé et la naturopathie

Tout d’abord, la naturopathie est considérée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme la 3è médecine traditionnelle, après de la Médecine Traditionnelle Chinoise et de la Médecine Ayurvédique.

Tout de même, rien que ça… C’est un peu notre médecine chinoise occidentale, c’est-à-dire les méthodes utilisées par nos ancêtres avant la médecine moderne

Vous vous dites sûrement “mais pourquoi utiliser les techniques d’antan alors que nous disposons de la médecine moderne??” 

Saviez-vous qu’une grande partie des molécules des médicaments ont d’abord été observées sur les plantes avant d’être synthétisées? Comme l’aspirine qui a été découverte à partir de l’acide salicylique du bouleau. Certes très efficaces, ces molécules de synthèse ne disposent pas de la synergie d’actifs de la plante: oligo-éléments, antioxydant, propriétés variées, molécules complexes…

D’ailleurs ces techniques naturelles sont reconnues et largement utilisées ailleurs en Europe et dans le monde. La Suisse et le Canada proposent des suivis de médecines naturelles dans les pathologies lourdes avec succès.

OMS naturopathie

Les grands principes de la naturopathie

L’OMS définie la naturopathie comme un ensemble « de méthodes thérapeutiques qui encouragent le processus d’auto-guérison du corps ».

Contrairement à la médecine moderne, la naturopathie est holistique. 

En gros nous considérons votre corps dans sa globalité, avec des organes interconnectés, un lien avec votre environnement de vie et avec votre histoire propre. 

Pour l’exemple, votre dermatologue ne regardera que l’aspect cutané de vos problèmes d’acné quand le naturopathe regardera l’état de votre système digestif, foie, équilibre hormonal…

En plus de vous considérez dans votre ensemble, nous adaptons nos recommandations selon vous: vos prédispositions génétiques, votre hygiène de vie, votre environnement.

Le but du naturopathe n’est pas de camoufler un symptôme avec une plante miracle, loin de là. Le but est d’investiguer la cause du symptôme et d’enrayer le mal à la racine!

Les outils de la naturopathie

Je vous vois déjà venir: les naturopathes picoreurs de graines et végétariens… des tisanes, des tisanes, des tisanes…. 

Et bien non! 

Nous disposons d’une ribambelle d’outils pour vous accompagner

  • alimentation,
  • techniques respiratoires,
  • hydrothérapie,
  • psychologie,
  • techniques manuelles et réflexes,
  • exercices physiques,
  • phytothérapie,
  • gemmothérapie,
  • les fleurs de Bach,
  • aromathérapie…

Personnellement, je propose souvent 2 à 3 solutions en vous expliquant comment ça fonctionne et vous choisissez vous-même l’option qui vous convient le mieux. Certaines personnes préfèrent les gélules, d’autres des gouttes dans une bouteille à boire toute la journée, d’autres des infusions, d’autres des massages… 

Choisir son naturopathe

Compétences et formations de votre naturopathe

Comme je vous le disais, la naturopathie n’est pas reconnue en France et donc non encadrée par une diplôme d’État. Il s’agit uniquement de certification de formation dont la durée et la pertinence sont très variables… 

Croyez-moi sur parole, lorsque j’ai cherché ma formation j’ai vu des propositions de formation en ligne “devenez naturopathe en 1 mois”. Autant vous dire que le contenu doit être très trèèèèèèèès léger.

Alors méfiez-vous et soyez critique vis-à-vis des propos de certains naturopathes. Ils ne sont pas parole d’évangile (et les médecins non plus d’ailleurs, surtout ceux ne suivant pas les avancées scientifiques dans leur domaine…).

Renseignez-vous sur la/les formations de votre futur naturopathe.

L’avantage des réseaux, vous pouvez rapidement et facilement voir le bagage scientifique de votre naturopathe. S’il connaît son sujet, continue de se former, lit des articles scientifiques ou livres dans son domaine… 

Approche de votre naturopathe

Je vous le disais, chaque naturopathe a son approche et ses idées (crudivorisme, végétalien,végétarien, jeûne long…). Certains sont plus ouverts ou stricts que d’autres notamment sur les recommandations alimentaires. 

Pour l’exemple, il n’est pas rare que je récupère des client(e)s en pleur après un passage chez un autre naturopathe. La cause? La mise en place d’un régime alimentaire ultra-strict sur du long terme. 

Perso ça me met en rage ce genre de retour! Parce que ça décrédibilise la profession et surtout parce que ça joue sur votre santé et peut même vous créer des TCA (troubles du comportement alimentaire). En plus de cela, il y a une notion de culpabilité chez le client qui n’arrive évidemment pas à tenir ce genre de régime alimentaire sur le long terme…
Bref fuyez à toutes jambes les naturopathes “extrémistes”. Ne flinguez pas votre santé mentale avec l’alimentation! 

L’alimentation est un levier pour améliorer vos problèmes de santé. Mais les régimes alimentaires strictes (anti-candida, fodmaps…) ne doivent pas excéder plus d’1 mois. Surtout que nous disposons d’un panel d’outils pour soulager et aider l’organisme, il n’y a pas que l’alimentation…

Bref, fiez-vous au retour d’expérience de votre entourage! 

Demandez autour de vous, renseignez-vous, lisez les avis Google.

Rien de mieux que de se fier au bouche à oreille. 

Le feeling et votre ressenti

Perso, j’apporte beaucoup d’importance à ce dernier point. 

En naturopathie, nous considérons votre personne comme un tout d’un point de vue physique mais aussi psychologique et émotionnel

Un bon naturopathe va rebondir sur vos mots, attitudes, postures pour vous faire cheminer sur vos émotions. Ces émotions sont souvent en lien avec vos déséquilibres de santé, qu’elles en soient les causes ou les conséquences. 

Pour être efficace, votre naturopathe doit absolument avoir une grande intelligence émotionnelle, un sens de l’écoute et de l’empathie

Cependant vous avez aussi votre part! Car pour s’ouvrir, vous devez vous sentir en confiance et “connecté(e)” à votre naturopathe.

Si le feeling ne passe pas et que vous vous fermez comme une huître face à votre naturopathe, c’est plutôt dommage car vous passez à votre d’un aspect important de notre métier… 

C’est pourquoi beaucoup de naturopathe proposent des rendez-vous découverte gratuit

En général, ces rendez-vous durent environ 20 à 30 minutes. Aucune recommandation naturopathique n’est fournie, il s’agit d’un échange sur vos attentes et nos méthodes de travail. Cela vous permet d’évaluer les compétences de votre futur naturo, ses idées/approches du métier mais aussi d’avoir votre ressenti sur sa personne. 

Tu souhaiterais un accompagnement adapté(e) à toi avec plus de détails sur tes problématiques? N’hésites pas à me contacter et à consulter mes prestations ici:

Ils m’ont fait confiance: 

detrait Amandine
18/01/2023
Sara est une naturopathe bienveillante et d’un professionnalisme très appréciable. Sujette à des soucis de reflux dans la gorge presque un an, elle a trouvé la solution, aujourd’hui je peux dire que je revis, et je la remercie énormément pour ça ! On continue avec d’autres problématiques, et je suis très confiante de la savoir près de moi. MERCI
Alice Pouly
09/12/2022
J’ai décidé de consulter Sara pour des problèmes de digestion ainsi que des problèmes de peau. J’ai trouvé son approche très bienveillante avec un protocole détaillé et bien expliqué qui permet de mettre en place facilement les changements à apporter ! Au delà du protocole de naturopathie, il y avait plein de conseils généraux sur l’alimentation et le bien-être qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement de son corps 🙂 Mes problèmes de digestion ont disparu et ma peau s’est nettement améliorée ! Je recommande à 100% 🙂

Suivez-moi sur les réseaux

COPYRIGHT @2023 SARA DRACHENBERG NATUROPATHE

Comment choisir son naturopathe? Lire la suite »

acné adulte

24/11/2022 par Sara Drachenberg Naturopathe

Mes solutions naturelles pour l'acné d'adulte

Quel cauchemar cette acné alors que vous êtes pourtant sorti(e) de l’adolescence! Vous êtes un(e) adulte accompli(e) et pourtant cette acné vous pourrit la vie…


Vous rêvez de pouvoir sortir sans complexer de votre peau et surtout sans cette couche de fond de teint? Ça tombe bien, je vous donne mes astuces de professionnel pour en finir avec l’acné adulte.

Qu’est-ce qui cause votre acné adulte?

Si la digestion était la cause de votre acné d’adulte?

Vous avez essayé toutes les crèmes anti-spot sur le marché.  Et pourtant aucun résultat – NADA… 

Le problème ne vient peut-être pas de votre peau mais plutôt de votre digestion. Je vous explique.

Vous disposez d’émonctoires qui servent à évacuer les toxines de votre corps. Il s’agit de vos poumons, reins, intestins, peau et système reproducteur pour les femmes. Votre peau est considérée comme un émonctoire de secours. 

Lorsque vos intestins déconnent, les toxines passent dans le sang pour être prises en charge par le foie. Cependant lorsqu’il y a embouteillage, votre foie sature et envoie les toxines ailleurs. 

Hop la porte de sortie suivante, c’est votre peau avec ce magnifique bouton blanc

Si tu veux en savoir plus, je t’explique ici le principe de perméabilité intestinale et surtout comment restaurer tes intestins en 3 étapes. 

Comment savoir si votre digestion est responsable de votre acné? Vous souffrez fréquemment de: 

  • constipation, 
  • ballonnements, 
  • aérophagie, 
  • mauvaise haleine, 
  • reflux, brûlures d’estomac, 
  • dysbiose, 
  • sibo,
  • résistance à l’insuline, 
  • intolérance alimentaire,
  • carence… 

Psssit j’ai un truc de pro à vous partager!

Bien souvent, le problème vient de votre estomac qui est un peu faiblard. Du coup, il y a pas mal de risques de proliférations bactériennes dans votre intestin. Vous avez surement déjà entendu parler de dysbiose, candidose, SIBO, SIFO… 

Si vous voulez en savoir plus, je vous explique l’estomac fainéant et mes astuces infaillibles ici (l’hypochlorhydrie). 

Et je vous explique ici les principes du SIBO et comment s’en défaire naturellement. 

Les causes hormonales de l’acné

Mesdames, vous les redoutez… Vos petits spots qui apparaissent juste avant et/ou pendant les règles. Tiens donc, ils se situent quasi toujours sur votre menton ou votre mâchoire? C’est clairement un signe de déséquilibre hormonal.

Essayons d’y voir plus clair. 

Bien souvent, c’est un déséquilibre entre vos oestrogènes et votre progestérone. Normalement votre cycle menstruel est en 2 phases:

  • la phase folliculaire après les règles, à dominance oestrogénique
  • la phase lutéale après l’ovulation, à dominance progestéronique

Vous avez sûrement trop d’oestrogène et pas assez de progestérone en seconde partie de cycle (phase lutéale). Je vous vois venir: Sara, mais comment je vois cela? 

Est-ce que vous souffrez de syndrome prémenstruel? Du genre:

  • fatigue, 
  • acné sur zone menton/mâchoires, 
  • seins gonflés et douloureux,
  • rétention d’eau,
  • migraine, maux de tête,
  • sauts d’humeur,
  • ballonnements et troubles digestifs,
  • menstruations douloureuses…

Alors bingo, vous savez que vous êtes au bon endroit!

Votre déséquilibre oestrogènes/progestérones est souvent multifactoriel: la présence de perturbateurs endocriniens dans les cosmétiques, les produits de cuisson et stockage, la présence de résidu de pilule dans l’eau du robinet, l’alimentation,… 

acné hormonal

Bon je ne vous ai pas tout dit… Il y a aussi la testostérone et le cortisol dans tout ça. 

Durant les menstruations, votre taux de testostéone peut augmenter plus qu’il ne doit. Sauf que la testostérone stimule les glandes sébacées. 

Les glandes quoi?? 

Ce sont vos glandes sécrétrices de la transpiration et du sébum.

Mais Sara, pourquoi je sécrète plus de testostérone? 

Il y a un lien entre votre taux de cortisol et votre taux de testostérone. Donc votre stress impact sur la qualité de votre peau via la testostérone.

Mes astuces de pro pour en finir avec le stress? 

L’hygiène de vie favorisant l’acné

Est-ce que vous saviez que votre peau a son propre microbiote, tout comme vos intestins? Et qu’un nettoyage trop agressif et fréquent peut mettre à mal votre microbiote cutané?

 

Vous pouvez décaper le film protecteur de la peau avec des soins trop abrasifs et non adaptés. Plus vous agresser votre peau et plus elle aura tendance à sécréter du sébum pour se “défendre”.

 

Votre microbiote cutané est une barrière de protection face aux bactéries pathogènes qui causent certaines problématiques inflammatoires. Et puis un microbiote cutané vigoureux, c’est une cicatrisation de vos boutons plus rapide!  

 

Votre acné est amplifié par l’état inflammatoire de votre organisme qui peut passer par la sphère digestive, hormonale, cutanée mais aussi par votre hygiène de vie. D’où l’importance de chouchouter:

  • votre sommeil, 
  • votre hydratation, 
  • votre niveau de stress, 
  • votre activité physique et sportive,
  • votre exposition au soleil,
  • votre alimentation,
  • votre respiration…

Les meilleures solutions naturellement pour en finir avec l’acné d’adulte

Chouchou votre système digestif pour en finir avec l’acné

J’en parle dans maintes et maintes articles, le microbiote et la muqueuse intestinale sont primordiales pour votre santé. Notamment sur votre état inflammatoire, l’absorption des nutriments et sur votre foie.
Selon vos désagréments digestifs, la stratégie sera différente:

  • Si vous êtes constipé, il est primordial de rétablir un transit normal. La rétention de selle dans le tube digestif favorise la prolifération de bactéries pathogènes et la dégradation de la muqueuse intestinale
  • Dans les cas de dysbiose, SIBO ou SIFO, votre estomac est sûrement en souffrance avec une hypochlorhydrie. J’en parle ici. Un faiblesse enzymatique du pancréas ou du foie peuvent aussi en être la cause.
  • Vous avez un ventre de femme enceinte avec ces foutus ballonements? 2 questions fondamentales: l’odeur de vos gaz et à quel moment vous ballonnez. C’est sexy… Autant vous y habituez, les intestins c’est mon dada. Tout d’abord l’odeur de vos gaz: très mauvaise odeur = flore de putréfaction liée aux protéines, sans odeur = flore de fermentation liée au régime alimentaire et manque de mastication. Ensuite vous gonflez directement après le repas, alors regardez la rubrique d’au-dessus sur l’estomac. Si vous gonflez plusieurs heures après le repas, votre régime alimentaire est à revoir.

Dans bien des cas, la muqueuse intestinale est endommagée. Il est primordial pour vous de la restaurer! J’en parle ici

Equilibrer vos hormones contre l’acné

Dans votre organisme, tout est lié. Le digestif impact sur l’hormonal, le stress impact sur l’hormonal et le digestion,… 

De quoi s’arracher les cheveux! 

Mais non, l’avantage dans tout ça c’est que vous pouvez jouer sur plusieurs leviers à la fois. Attendez, je vous explique. 

En rééquilibrant et adaptant votre alimentation, vous optimisez vos hormones et vous diminuez le stress de l’organisme. 

Non pas le stress de votre chef infâme… ni de vos enfants un peu turbulents… ni celui de votre mari qui n’a pas fait les courses… 

Mais le stress interne venant d’un intestin douloureux, d’une carence nutritionnelle ou encore une inflammation à bas bruit

Pour soutenir vos hormones, vous devez absolument optimiser certains nutriments comme l’iode, les omégas 3, la vitamine D, le zinc… Je vous conseille vivement d’investiguer votre thyroïde. Je vous explique tous les tests sanguins à réaliser sur votre thyroïde.

Bon je suis naturopathe, je vais donc vous parler de plantes. Et notamment les plantes hormone-like. Pardon, les plantes quoi??
Les plantes hormones-like miment les effets des oestrogènes et progestérones ou favorisent la sécrétion de ces hormones. Bref elles vous aident à rééquilibrer la machine! C’est plutôt simple:

  • une plante oestrogène-like durant la première phase de cycle dite la phase folliculaire puis 
  • une plante progestérone-like pour la seconde phase du cycle dite la phase lutéale.

GROS WARNING: en cas de cancer hormono-dépendant ou de risque familiaux de cancer hormono-dépendant. Attention l’utilisation des plantes n’est pas anodine et comporte des contres-indications, usez et abusez de votre naturopathe (pour son plus grand plaisir).

Optimiser votre hygiène de vie contre l’acné

Vous l’avez sûrement déjà compris mais l’hygiène de vie, c’est primordiale. La peau reflète votre état intérieur. 

Méprenez-vous, ces petites gestes ne sont pas à négliger alors:

  • buvez minimum 1,5L par jour tout au long de la journée
  • mangez équilibré, dans le calme en mastiquant bien
  • limitez les aliments industriels et transformés, gras, sucrés, soda, alcool… Personnellement je ne suis pas extrême et je préconise 80% d’alimentation saine et 20% d’alimentation plaisir sans prise de tête
  • couchez-vous avant minuit avec minimum 7h de sommeil 
  • bougez tous les jours et faites du sport 3x par semaine pour transpirer! Car la transpiration permet d’évacuer les toxines notamment de la peau. Le sauna et le hammam peuvent aussi être une solution de temps en temps.
  • exposez-vous au soleil et à l’air frais
  • gérez son stress et ses émotions. Mes astuces pour mettre K.O le stress 

Mais Sara, tu nous as aussi parlé du microbiote cutané! Que c’était important de ne pas l’agresser. Oui oui oui, je vous donne aussi ma routine peau pour clôturer cet article.

Je vous conseille vivement de ne pas vous laver le visage le matin. Ahhh je vous vois déjà grimacer. Sara, c’est cracra tout ça… 

Mais non, vaporisez juste un hydrolat adapté à vos problématiques de peau et enlevez l’excès de sébum de la nuit avec un coton (lavable de préférence, on est des eco-friendly ici 😉 ). Hydratez votre peau avec un sérum à l’acide hyaluronique (je suis fan de ceux d’aroma-zone à petit prix surtout celui au Niacinamide). Puis nourrissez votre peau avec une crème hydratante simple et non une crème spéciale acné qui agresse votre peau. 


Pour le soir, lavez votre visage avec un savon doux pour enlever les résidus de maquillage et pollution de la journée. Appliquez le sérum puis une huile végétale adaptée à votre peau.

Pour les peaux acnéiques, je vous conseille:

  • les hydrolats de tea tree, menthe poivrée, lavande ou romarin 
  • les huiles de noisette qui régule le sébum et nigelle qui réduit les inflammations

Je vous partage encore une astuce de professionnel! N’allez pas dépenser une fortune pour des huiles miracles hors de prix au composition cracra. Favorisez huile et hydrolat de QUA-LI-TE. Je vous conseille le laboratoire Haut-Segala, distillerie Saint-Hilaire ou encore Herbiolys pour leur rapport qualité/prix infaillible.

Voilà je vous ai quasi tout dit, maintenant à vous de jouer! 

Bon si vous êtes encore un peu perdu(e) et que vous ne savez pas par quel bout commencer, n’hésitez pas à prendre un RDV avec moi. Je me ferais un plaisir de vous accompagner! 

Tu souhaiterais un accompagnement adapté(e) à toi avec plus de détails sur tes problématiques? N’hésites pas à me contacter et à consulter mes prestations ici:

Ils m’ont fait confiance: 

detrait Amandine
18/01/2023
Sara est une naturopathe bienveillante et d’un professionnalisme très appréciable. Sujette à des soucis de reflux dans la gorge presque un an, elle a trouvé la solution, aujourd’hui je peux dire que je revis, et je la remercie énormément pour ça ! On continue avec d’autres problématiques, et je suis très confiante de la savoir près de moi. MERCI
Alice Pouly
09/12/2022
J’ai décidé de consulter Sara pour des problèmes de digestion ainsi que des problèmes de peau. J’ai trouvé son approche très bienveillante avec un protocole détaillé et bien expliqué qui permet de mettre en place facilement les changements à apporter ! Au delà du protocole de naturopathie, il y avait plein de conseils généraux sur l’alimentation et le bien-être qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement de son corps 🙂 Mes problèmes de digestion ont disparu et ma peau s’est nettement améliorée ! Je recommande à 100% 🙂

Suivez-moi sur les réseaux

COPYRIGHT @2023 SARA DRACHENBERG NATUROPATHE

En finir naturellement avec l’acné adulte Lire la suite »

Que faire face au stress?

06/12/2022 par Sara Drachenberg Naturopathe

Qu’est-ce qui se passe lorsque vous êtes en stress?

Que ça soit votre chef qui vous presse comme un citron, 

vos enfants qui ne vous laissent aucun répit, 

ou encore la charge mentale du quotidien à gérer…

 

Le stress, c’est un peu votre bête noire. Il peut provoquer bien des désagréments de santé: insomnie, fatigue, constipation, diarrhée, ballonnements, fatigue des glandes surrénales, déséquilibres hormonaux et thyroïdiens, diminution de la fertilité, burn-in/burn-out…

Ca tombe bien parce que moi aussi, je suis une grande stressée de la vie! 

Alors suivez-moi, je vous partage mes astuces naturelles pour gérer et diminuer votre niveau de stress.

Votre système nerveux sympathique et parasympathique

Votre corps dispose de 2 systèmes nerveux antagonistes l’un de l’autre : le sympathique qui est le système de l’action et le parasympathique qui est le système de la détente.

Le système nerveux parasympathique

Chaque matin, c’est grâce à votre système nerveux sympathique que vous pouvez sortir de votre lit.
Bon et aussi à cause de votre réveil… 

Il est responsable de votre “mise en action” en générant des stimulis ou stress bénéfique à petite dose. 

Au cours de votre journée, vous allez osciller entre moment d’éveil/de stress et moment de détente (enfin quand il y en a). Lors d’un stimuli, comme votre chef qui débarque dans votre bureau avec un gros dossier à faire pour demain… Votre système nerveux sympathique s’active d’un coup en mode DANGER.

Sauf qu’il ne fait pas la différence entre votre chef et l’attaque d’un lion… 

stress = réaction primitive de “combattre ou fuir” pour survivre

Vos glandes surrénales s’activent à fond les ballons pour sécréter cortisol et adrénaline. Ces hormones permettent à votre corps de pouvoir?? Combattre ou fuir à toutes jambes en: 

  • Sollicitant le sucre présent dans l’organisme (sang, foie, cellules) pour nourrir les muscles, 
  • Accélérant le rythme cardiaque,
  • Accélérant la fréquence respiratoire,
  • Acheminant le sang vers les muscles,
  • Freinant la digestion en drainant le sang du système digestif vers les muscles,
  • Diminuant les capacités de concentration et réflexion,
  • Augmentant la vigilance et les réflexes, …

Face à ce lion qui vous attaque, euh pardon à votre chef qui grogne, votre corps réquisitionne toutes ses ressources dans l’unique but de survivre. Votre sang et énergie (sucre) sont drainés vers vos muscles pour réagir, votre rythme cardiaque et respiratoire s’accélèrent pour réagir rapidement à ce stress. Au contraire, certaines fonctions de l’organisme sont considérées comme secondaires comme votre digestion, compréhension, apprentissage, … 

parasympathique

Le système nerveux sympathique

Antagoniste du système nerveux parasympathique, votre système nerveux sympathique régit la détente et la relaxation. Il s’active durant la digestion ou l’endormissement par exemple. votre système sympathique est généré par le nerf vague ou nerf sympathique qu’il est possible d’activer par différentes méthodes que je citerai par la suite. 

Lorsque votre corps passe sur le système nerveux sympathique :

  • Votre rythme cardiaque ralentit,
  • Votre fréquence respiratoire diminue,
  • Votre sang est drainé vers le système digestif et/ou le cerveau,
  • Votre concentration, apprentissage et compréhension sont facilités,
  • Votre endormissement et repos sont favorisés, …

Bref, farniente et sieste assurée! 

sympathique

Et sur le long terme ?

Le petit coup de stress ponctuel, c’est pas la mer à boire. Il y en a même qui aime ça, ça les “boost”…
Mais le stress à bas bruit, ce stress latent et chronique qui vous bouffe de l’intérieur. Celui là c’est le vicieux qui envenime votre santé.

Quand vous subissez un stress, vos glandes surrénales carburent et vous inondent de cortisol et d’adrénaline… Sur le long terme, cela a un impact sur de nombreuses fonctions de votre organisme notamment la thyroïde (hypo ou hyperthyroïdie selon les personnes), les sécrétions gastriques (hypo ou hyper-acidité gastrique), les cycles menstruels car le cortisol inhibe la sécrétion de progestérone, la perméabilité intestinale par un transit perturbé… Je parle dans l’article sur l’impact des surrénales sur la thyroïde et le système digestif.

Puis il arrive un moment où votre corps dit STOP. C’est le burn-out.

Vos glandes surrénales sont out, en PLS, caput… Bref, elles ne veulent plus sécréter de cortisol.  Mais ce cortisol, il est quand même utile au quotidien. Mais si rappelez-vous ce que je vous disais au tout début! C’est grâce à lui que vous vous levez le matin.

Les symptômes d’un stress chronique

Vous avez peut-être un stress chronique si vous souffrez de :

  • Insomnies, 
  • sauts d’humeur, 
  • réactions excessives, 
  • émotionnellement à fleur de peau, 
  • difficultés à prendre du recul, 
  • respiration difficile, 
  • palpitations, 
  • tensions musculaires, 
  • troubles digestifs, 
  • sueurs, 
  • bruxisme, 
  • diarrhée, 
  • maux de tête, 
  • fatigue chronique même au réveil…

Il y a d’autres sources de stress invisibles. Pour le coup c’est pas vraiment un super pouvoir… 

Votre corps peut être stressé par:

  • Des carences en vitamines, minéraux ou neurotransmetteurs notamment en sérotonine
  • Des douleurs chroniques et inflammations: douleurs musculaires, articulaires, intestinales…
  • Votre hygiène de vie : manque de sommeil, mauvaise alimentation, manque d’hydratation et d’activité physique…

Les solutions naturelles pour diminuer le stress

Activer le nerf vague et le système sympathique

  1. La stimulation de votre nerf vague permet d’activer le système nerveux parasympathique responsable de la détente.
    • Votre nerf passe, entre autres, dans la gorge à proximité des cordes vocales. Faites vibrer vos cordes vocales par le chant ou les gargarismes permet de le solliciter. 
    • Les techniques respiratoires, notamment la cohérence cardiaque, apportent une détente rapide et efficace à l’organisme. Le principe est simple, effectuer 6 respirations par minutes et cela sur 5 minutes. Il existe de nombreuses vidéos YouTube ou applications pour vous accompagner. Votre rythme cardiaque se calque à votre fréquence respiratoire. En allongeant vos respirations, vous donnez l’information à votre organisme qu’il n’y a aucun danger et qu’il peut revenir à un état de détente. De plus, vous sollicitez le diaphragme qui aura un impact sur toutes les viscères (estomac, foie, pancréas, intestins) et facilita votre digestion.
    • La mastication active votre nerf vague en plus de faciliter la digestion. Pensez à prendre le temps de bien mâcher vos aliments et à prendre de vraies pauses repas assis et dans le calme.
    • L’hydrothérapie et plus spécifiquement l’eau froide apporte un état de détente. Franchement serrez les dents et terminez votre douche avec un jet d’eau froide sur vos gambettes! En plus de vous détendre, ça aide à la récupération musculaire après l’effort, à la circulation sanguine, à la réduction de la cellulite… Bon au début c’est pas facile mais je vous garantis que vous allez vite y prendre goût! 
La Cohérence Cardiaque

Prendre soin de ses intestins pour calmer le stress

2. Vous me connaissez maintenant, mon DADA… C’est les intestins parce que c’est un peu la clé de tout votre organisme! Selon l’état de vos intestins, l’assimilation des nutriments sera plus ou moins efficace. Or ces nutriments sont nécessaires pour la synthèse de vos neurotransmetteurs et hormones. Dysbiose, candidose, intestin irritable, perméabilité intestinale… détériorent votre muqueuse intestinale et provoquent des malabsorptions qui induisent des carences. CQFD

Connaissez-vous la sérotonine, aussi appelé l’hormone du bonheur ? Elle inhibe les effets de la dopamine liée au stress et à l’action. De plus, il y a un lien direct entre un faible taux de sérotonine et la dépression, les comportements violents/colériques, l’agressivité, l’impulsivité…

La sérotonine a un effet régulateur sur les douleurs et permet la synthèse de mélatonine responsable de l’endormissement.

Or la sérotonine est synthétisée à partir du tryptophane qui est un acide aminé dit « essentiel ». C’est-à-dire qu’il ne peut pas être fabriqué par l’organisme et doit impérativement être fourni chaque jour par l’alimentation. Morue, graines de courge, parmesan, noix de cajou, emmental, chèvre, noisette, noix, amandes, lentilles, …

Bref chouchouter vos intestins, c’est la clé!

3. Combler les carences qui génèrent qui stress l’organisme. Les carences les plus courantes sont le magnésium, vitamine D, vitamine C, iode, zinc… 

Déconnecter le mental pour apaiser le stress

4. Une bonne technique pour couper votre mental est de se focaliser sur autres choses qui vous procurent du bien-être, de la fierté ou qui vous nourrissent intérieurement : la danse, le dessin, la lecture, apprendre une nouvelle langue, la peinture, une association, un puzzle, le jardinage…

5. L’activité physique, lorsqu’il n’est pas en excès, est un régulateur du système nerveux. Les endorphines libérées sont connues pour lutter contre le stress. On les appelle d’ailleurs les « neurotransmetteurs du plaisir ». Elles permettent de se sentir dans un état de bien-être et de plénitude, voire d’euphorie. Elles réduisent l’anxiété, diminuent la douleur physique et empêchent de ressentir la fatigue.

6. Le contact avec la nature, la couleur verte, le chant d’oiseaux, l’air frais, le bruit de l’eau, le soleil… Apporte un état de détente indéniable et nécessaire à notre équilibre. Ça c’est mon truc pour redescendre en tension, petite balade dans les champs! 

7. L’EFT (Emotionnel Freedom Technique) est une pratique psycho-énergétique de libération des émotions qui utilise les méridiens énergétiques chinois. La stimulation ou acupression de certains points spécifiques du corps permet de libérer les énergies pour laisser circuler les émotions et s’en libérer.

8. Les Fleurs de Bach agissent la sphère émotionnelle de part leur action énergétique et vibratoire. Cette méthode permet de mettre des mots et émotions sur les causes sous-jacentes au stress et à l’anxiété. Je vous conseille vivement de vous faire accompagner par un professionnel. Chaque synergie de Fleurs de Bach est unique et adaptée à vous uniquement en fonction de vos émotions et ressentis. Il faut alors chercher d’où vient votre stress : un travail peu intéressant, une préoccupation à l’excès pour votre propre, une incapacité à dire non, une hypersensibilité, un sentiment de rejet/abandon des autres… 

Les thérapies pour se libérer des angoisses

L’anxiété est une peur que l’on ne peut expliquer et qui peut parfois être profonde (traumatisme, viol, attentat, violence, avortement, divorce, accident de voiture…). L’anxiété génère beaucoup de stress néfaste car incontrôlable et incompréhensible. Cependant il existe des professionnels qui proposent des accompagnements pour s’en libérer.

9. L’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) est une psychothérapie qui permet de résoudre les conséquences psychologiques, physiques, relationnelles, d’expériences de vie traumatisantes, perturbantes. Avec des mouvements oculaires simulant une phase de sommeil, le conscient et l’inconscient peuvent adoucir les sentiments et réactions liés à l’événement traumatique.

10. L’hypnose, la psychanalyse ou même le magnétisme permettent une libération émotionnelle et une nette amélioration des troubles anxieux et du stress.

Les plantes pour diminuer le stress

11. De par leurs vertus médicinales et énergétique par leur champ vibratoire, les plantes sont des alliés de choc face pour soulager votre stress. Qu’il soit ponctuel ou chronique!

En voici quelques-unes :

  • Anxiolytique et antidépressive : la rhodiole ou orpin rose, safran, griffonia, basilic sacré, millepertuis
  • Palpitations et du trac : aubépine
  • Troubles digestifs de nervosité : mélisse
  • Stimulante : ginseng, ashwagandha, éleuthérocoque
  • Calmantes/relaxantes : mélisse, lavande, fleur d’oranger, camomille
  • Sédative : verveine, valériane, passiflore, tilleul
  • Aromathérapie en olfaction : lavande, orange, mandarine, citron, ylang-ylang…

Attention à toujours se renseigner auprès de votre naturopathe avant l’utilisation d’une plante. Tout comme les médicaments, chaque plante présente des contre-indications et peuvent avoir des interactions médicamenteuses.

Tu souhaiterais un accompagnement adapté(e) à toi avec plus de détails sur tes problématiques? N’hésites pas à me contacter et à consulter mes prestations ici:

Ils m’ont fait confiance: 

detrait Amandine
18/01/2023
Sara est une naturopathe bienveillante et d’un professionnalisme très appréciable. Sujette à des soucis de reflux dans la gorge presque un an, elle a trouvé la solution, aujourd’hui je peux dire que je revis, et je la remercie énormément pour ça ! On continue avec d’autres problématiques, et je suis très confiante de la savoir près de moi. MERCI
Alice Pouly
09/12/2022
J’ai décidé de consulter Sara pour des problèmes de digestion ainsi que des problèmes de peau. J’ai trouvé son approche très bienveillante avec un protocole détaillé et bien expliqué qui permet de mettre en place facilement les changements à apporter ! Au delà du protocole de naturopathie, il y avait plein de conseils généraux sur l’alimentation et le bien-être qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement de son corps 🙂 Mes problèmes de digestion ont disparu et ma peau s’est nettement améliorée ! Je recommande à 100% 🙂

Suivez-moi sur les réseaux

COPYRIGHT @2023 SARA DRACHENBERG NATUROPATHE

Les solutions naturelles et efficaces contre le stress Lire la suite »

problème digestif et impact des glandes surrénaliennes

24/11/2022 par Sara Drachenberg Naturopathe

A quoi servent les glandes surrénales?

Vous rêvez de vous lever le matin rayonnant(e), plein(e) d’énergie et d’entrain pour démarrer votre journée? D’avoir un sommeil de qualité, récupérateur? Une digestion et une peau au top? 

Imaginez le gain en qualité de vie!

Ça vous intéresse? Alors suivez-moi, je vous explique comment optimiser vous glandes surrénales!

Vous avez tous déjà entendu parlé du burn-out, c’est lorsque vos glandes surrénales font la grève du cortisol. Pourquoi? Bah parce que vous les avez épuisé. 

C’est quoi la fatigue surrénalienne?

Bon déjà c’est quoi les glandes surrénales? 

 

Coiffées sur vos 2 reins, vos surrénales sécrètent les hormones de l’action… mais aussi du stress (cortisol, adrénaline, noradrénaline). Une personne saine et sédentaire sécrète 20 mg de cortisol par jour chez la femme et 30 mg par jour chez l’homme environ.

 

Ca, c’est le cas normal. Mais lorsque vous vous levez en speed pour ramener les enfants à l’école, que vous courrez au boulot avec une pression de dingue, vite vite vite les courses après le boulot, récupérer les enfants, faire le repas, l’horreur des devoirs, la bataille du coucher… 

 

Et la BAM, c’est l’explosion de votre taux de cortisol. Bon relativisons. Quand c’est une journée de temps en temps, c’est pas très grave hormis d’être désagréable je vous l’accorde. 

 

Sauf que c’est votre quotidien ce genre de journée ultra stressante? Ah c’est justement là le problème… Parce que vos glandes surrénales se fatiguent voir s’épuisent et vous fricotez avec la mince limite du burn-out. Bouuuh le gros mot qui fait peur. 

 

Mesdames et messieurs, les glandes glandes surrénales impactent aussi sur votre taux de testostéone! Oui vous avez bien lu… Le cortex surrénalien stimule également la production de petites quantités d’hormones stéroïdes sexuelles masculines comme la testostérone

 

Sauf que la testostérone chez la femme, ça lui pose pas mal de problème : difficulté de procréation, trouble du cycle menstruel, SOPK…. De plus le cortisol a des impacts sur l’ensemble de l’organisme, essentiellement en perturbant la sécrétion d’enzymes et d’hormones (testostérone, progestérone, T3 active, T3 reverse, acide chlorhydrique, enzymes digestives…).

 

Bref le cortisol, on l’aime bien le matin pour sortir du lit et puis de temps en temps pour un petit coup de boost dans la journée. Mais bon ça s’arrête là! 

Quels sont les symptômes de l'épuisement surrénalien?

Vous vous demandez sûrement, “mais Sara comment je sais si je souffre de fatigue des glandes surrénales?”

 

On y vient, vous souffrez de :

  • sueurs nocturnes, 
  • insomnies, 
  • hypoglycémie, 
  • difficultés de concentration, 
  • baisse d’énergie, 
  • fatigue chronique,
  • difficulté d’endormissement et réveils nocturnes,
  • vertiges au lever,
  • difficulté à se lever le matin,
  • irritabilité, 
  • nervosité, 
  • anxiété, 
  • problèmes articulaires, 
  • crampes, 
  • palpitations, 
  • sensibilité à la lumière, 
  • problèmes digestifs, 
  • compulsions alimentaires…

Quels sont les effets du stress?

Je suis sûre que vous êtes un peu comme moi, vous aimez comprendre concrètement ce qui se passe dans votre corps.

 

Lorsque vous devez rendre ce gros dossier ce soir alors qu’il vous faudrait encore 3 jours de boulot… 

 

Votre système nerveux reptilien ne fait pas la différence entre la menace de votre chef et l’attaque d’un lion. En cas de stress, vous avez 2 instincts primaires: combattre ou fuir. Quel que soit votre choix, votre corps prépare un mouvement rapide. C’est pour cela que vos glandes surrénales se mettent à sécréter de l’adrénaline et du cortisol pour booster votre organisme.

 

Ces 2 hormones vont :

  • Augmenter de la fréquence respiratoire et dilatation des bronchioles
  • Augmenter de la fréquence cardiaque
  • Augmenter de la pression sanguine
  • Baisser de l’activité du système digestif, le sang est plutôt drainer vers vos muscles 
  • Convertir du glycogène stocké dans le foie en glucose circulant dans le sang qui augmente la glycémie, on veut du sucre dispo dans le sang pour réagir fissa
  • Baisser du système immunitaire

 

Donc si vous croisez un sanglier en forêt, alors là oui l’adrénaline et le cortisol vous sont super utiles. Mais au quotidien et surtout tout au long de vos journées, c’est franchement pas top pour votre santé. Ce stress chronique peut impliquer des problèmes de constipation, une résistance à l’insuline, de l’hypertension, des troubles digestifs, des maladies cardiaques, des troubles du sommeil, des infections, un épuisement des surrénales, des déséquilibres hormonaux

impact du stress sur les glandes surrénales

Schéma représentant le circuit du système de réponse au stress entre le cerveau, l’hypophyse et les glandes surrénales. Ce système contrôle les réactions liées au stress dans l’organisme (Parlons sciences utilisant une image de VectorMine via iStockphoto).

La thyroïde et la digestion, dommage collatéraux des surrénales

Quel est le lien entre la thyroïde et les glandes surrénales?

Vous êtes frileux(se)? Vous perdez votre tignasse de rêve? Impossible pour vous de perdre du poids? Vous avez la paume de mains et/ou plante des pieds orangé? Les ongles bleutés? Des perturbations du cycle menstruel? Et puis cette fatigue chronique, infernale…

Moi je pense direct à votre thyroïde. Et quand je pense thyroïde, je pense glandes surrénales. C’est un peu le grand principe de la santé holistique, l’interconnection entre les différents systèmes de votre organisme.

Ah oui je vois votre grimace d’incompréhension, je vous explique ça de suite! 

Petit rappel thyroïdien,  elle produit 2 hormones:  la T3 libre directement active mais en faible quantité et la T4 qui doit être transformée en T3 libre pour devenir active. Je vous donne plus de détails et explication sur la thyroïde ici: Mes astuces de pro pour optimiser sa thyroïde

Bon grosso modo, vos hormones thyroïdiennes servent à stimuler votre métabolisme

  • gestion de la chaleur corporelle
  • digestion
  • fertilité
  • fréquence cardiaque
  • vitesse des calories brûlées (ahhh là j’ai toute votre attention, ça devient intéressant d’optimiser sa thyroïde pour le summer body) 

Lorsque votre chef (ou un lion) vous agresse, le fort taux de cortisol a un impact sur votre thyroïde. Celle-ci produit davantage de T3 reverse lorsqu’elle est stimulée par le cortisol.

La T3 reverse est “lue” par les récepteurs de vos cellules comme de la T3 active, sauf qu’elles n’ont aucun effet, aucune action, NA-DA. 

Si votre taux de cortisol explose souvent les scores et sur du long terme, vous avez très certainement T3 reverse > T3 libre. On appelle cela l’hypothyroïdie fruste car le taux de T3 libre peut être normal mais que la T3 reverse est très haute. 

Vous l’avez compris, cortisol/glandes surrénales/thyroïde sont liés. 

Le lien entre stress chronique et hypothyroïdie frustre

Le lien entre stress chronique et hypothyroïdie frustre. (Sara Drachenberg Naturopathe)

Quel est le lien entre digestion et fatigue surrénalienne?

Si vous avez bien compris les leçons d’au dessus, vous avez intégré que:

  1. lorsque vous êtes stressé(e) H-24, vos glandes surrénales carbure à sécréter du cortisol (& Cie)
  2. Ce cortisol stimule la thyroïde qui sécrète de la T3 reverse qui n’est pas active sur vos cellules.
  3. Ce cortisol stimule votre production de testostérone (messieurs adieu à vos cheveux, mesdames bonjour aux troubles hormonaux type SOPK)

Et bien il n’y a pas que ça… 

Vos hormones thyroïdiennes jouent un rôle sur votre système digestif. Elles améliorent votre complexe moteur-migrant de tube digestif. 

Pardon, le quoi?? 

C’est ce qui fait la motilité des selles. Le faible taux d’hormones thyroïdiennes ralentit votre transit mais aussi vos sécrétions gastriques indispensables à votre bonne digestion. Vous augmentez donc le risque de développer une hypochlorhydrie de l’estomac qui entraîne le SIBO/dysbiose qui provoque la perméabilité intestinale.

Le lien entre stress chronique, hypothyroïdie frustre et dysbiose. (Sara Drachenberg Naturopathe)

Le lien entre stress chronique, hypothyroïdie frustre et dysbiose. (Sara Drachenberg Naturopathe)

Mes astuces naturelles pour optimiser vos glandes surrénales

La naturopathie pour soulager vos glandes surrénales

Rien de nouveau sous les tropiques, vous allez devoir diminuer votre niveau de stress

Facile à dire, plus difficile à mettre en place. Alors pas forcément, il vous faudra seulement être relativement rigoureux car elles sont efficaces sur du moyen terme.

 

Les solutions naturelles contre le stress

 

Je vous propose:

  • les méthodes de relaxation telles que le yoga, la sophrologie, la méditation, les massages, les thalasso, les étirements,  la réflexologie plantaire, la marche en nature et pleine conscience. Ne sous-estimez pas le pouvoir bienfaiteur d’une balade en forêt!
  • le sport est aussi un excellent moyen de relaxation pour évacuer votre stress.
  • le repos sera primordial pour vous par le sommeil nocturne mais aussi la sieste après le repas (20 minutes suffisent) ou simplement buller, glander, ne rien faire. Vous arretez de courir partout et vous prenez du temps pour vous, on se bichonne merde alors! 
  • les méthodes respiratoires, mon chouchou perso, une pratique simple à réaliser avec des résultats rapides. Surtout pour la cohérence cardiaque avec 3 séances de 5min par jour. Vous trouverez de nombreuses applications mobiles ou vidéos YouTube. 
  • L’hygiène de vie évidemment! 8h de sommeil minimum, alimentation saine, diminuer les excitants et sucre, activité physique, hydratation, bien-être psycho-émotionnel… 
  • Les plantes adaptagènes peuvent venir aider en cas de grosse période de stress : la mélisse, ashwagandha, le basilic sacré, le safran, la griffonia, le millepertuis, la rhodiole…Certaines plantes comme l’épinette noire, le réglisse ou le cassis sont cortisone-like, elles permettent de relancer et d’équilibrer l’activité des glandes surrénales.

Attention l’usage des plantes n’est pas anodin, elles présentent des contre-indications et interactions avec certains médicaments. N’hésitez pas à vous référer à votre naturopathe préféré. 

Quels sont les liens entre glandes surrénales et la sphère émotionnelle/énergétique?

Vos glandes surrénales se situent au-dessus de vos reins, siège de la peur et de la peine

Avez-vous peur de vous perdre, de vous égarer? Avez-vous la crainte de prendre une mauvaise direction ou de faire un mauvais choix? Votre intolérance à l’erreur génère un stress intense au lieu de prendre la vie comme une succession d’expériences.

Etes vous perfectionniste, matérialiste, méfiant et concurrentiel? En période de stress, vous pouvez aussi être impatient, colérique et agressif ? Vous courez après « ce qu’il y a de mieux » sans que cela vous apporte réelle satisfaction.


Dans les croyances indiennes, les surrénales sont reliées au chakra racine qui représente l’ancrage et la sécurité physique et matérielle.

Tu souhaiterais un accompagnement adapté(e) à toi avec plus de détails sur tes problématiques? N’hésites pas à me contacter et à consulter mes prestations ici:

Sources:

Ils m’ont fait confiance: 

detrait Amandine
18/01/2023
Sara est une naturopathe bienveillante et d’un professionnalisme très appréciable. Sujette à des soucis de reflux dans la gorge presque un an, elle a trouvé la solution, aujourd’hui je peux dire que je revis, et je la remercie énormément pour ça ! On continue avec d’autres problématiques, et je suis très confiante de la savoir près de moi. MERCI
Alice Pouly
09/12/2022
J’ai décidé de consulter Sara pour des problèmes de digestion ainsi que des problèmes de peau. J’ai trouvé son approche très bienveillante avec un protocole détaillé et bien expliqué qui permet de mettre en place facilement les changements à apporter ! Au delà du protocole de naturopathie, il y avait plein de conseils généraux sur l’alimentation et le bien-être qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement de son corps 🙂 Mes problèmes de digestion ont disparu et ma peau s’est nettement améliorée ! Je recommande à 100% 🙂

Suivez-moi sur les réseaux

COPYRIGHT @2023 SARA DRACHENBERG NATUROPATHE

Problème digestif et fatigue surrénalienne Lire la suite »

perméabilité intestinale naturopathie

04/11/2022 par Sara Drachenberg Naturopathe

Vous rêvez de ce ventre plat et surtout non douloureux? Une ventre de femme enceinte après les repas? Un teint brouillé voir une peau acnéique qui vous complexe? Un manque d’énergie et moral dans les chaussettes?

Imaginez pouvoir sortir sans complexe avec un ventre dégonflé, une peau éclatante, de l’énergie et une motivation débordante! 

Ca vous fait rêver, n’est-ce pas? Alors intéressez-vous à votre perméabilité intestinale

Vous avez sûrement déjà entendu parler de ce gros mot, je vous explique de quoi il s’agit.

Qu'est-ce qui se passe dans l'intestin?

L’intestin, quel monde incroyable et fascinant! C’est un véritable écosystème indépendant constitué de bactéries et levures

Votre intestin mesure entre 5 et 7 m de long, oui il y a du chemin à faire pour votre bol de céréales de ce matin! Votre intestin est tapissé de villosités qui contiennent elles-mêmes des villosités, les entérocytes. 

Ca ressemble un peu à un tapis microfibre à fanfreluche…

perméabilité intestinale, jonctions serrées,

En Faite il n’y a qu’une seule couche de cellules entre votre monde bactérien du microbiote intestinal et votre intestin

Une seule couche, c’est vraiment suuuper fin! On appelle cette couche, les jonctions serrées

Les nutriments de votre bol de céréales de ce matin passent de votre intestin dans votre sang via cette couche de cellules. Enfin oui via les jonctions serrées, je vois que vous me suivez! 

Elles portent ce nom parce qu’elles sont… serrées bingo! Pour ne laisser passer que les petites particules comme les nutriments et évacuer via les selles les particules plus grosses.

entérocytes

Illustration d’Elise Gilles pour Gluten, comment le blé moderne nous intoxique, tous droits réservés.

Quel est l'impact du microbiote intestinale sur la muqueuse intestinale?

Heureusement votre fine couche de jonctions serrées est protégée par un mucus intestinal composé d’enzymes. Ouff! 

Le rôle de vos enzymes est de découper les grosses molécules (type protéine, glucides, lipides) en petites molécules assimilables (type acides aminés, acides gras, sucres simples). 

A votre avis, d’où provient ce mucus? Des bactéries qui composent votre microbiote intestinal! Vos bactéries transforment les fibres en Acides Gras à Chaîne Courte (AGCC). 

Vous voulez une info étonnante pour briller au prochain apéro? Les fibres que vous consommez ne sont pas digestibles par vos enzymes digestives. En fait, elles servent de nourriture à vos bonnes bactéries intestinales. 

Vos bactéries intestinales produisent des AGCC lorsqu’elles consomment des fibres. Cette production d’AGCC favorise la sécrétion de mucus protecteur de la barrière intestinale, c’est-à-dire des entérocytes et jonctions serrées.

Vous me voyez venir… Plus vous nourrissez vos bonnes bactéries avec des fibres et plus celles-ci produisent de mucus protecteur. 

Qu'est-ce qu'est la perméabilité intestinale?

Si vous m’avez bien suivi, vous devriez déjà avoir une petite idée de la réponse. 

Peu de fibre = des bactéries peu nourries = peu de production d’acides gras à chaîne courte = diminution du mucus protecteur de la barrière intestinale

Affamées, vos bonnes bactéries vont devenir faiblardes face aux bactéries pathogènes. Elles peuvent même se nourrir du mucus en absence de fibres. Privée de son mucus protecteur, votre barrière intestinale se détériore pour devenir une “passoire” pour les toxines, bactéries et virus.

Aïe aïe aïe… 

Le déséquilibre entre vos bactéries crée une dysbiose intestinale avec touuuuuuus les désagréments qui l’accompagnent:

  • douleurs,
  • ballonnements,
  • diarrhées,
  • constipation,
  • crampes,
  • coliques…

Je suis sûre que toi aussi tu détestes ce mot, dysbiose… C’est hideux comme mot! 

perméabilité intestinale

Quel est le lien entre le système immunitaire et la perméabilité intestinale?

Bon vous l’avez compris la perméabilité intestinale, c’est pas la folie dans votre ventre. Sauf que ça ne s’arrête pas là… Accrochez-vous, breaking news

80% de votre système immunitaire se situent dans vos intestins

Ah ouais quand même, c’est pas rien! C’est peut-être pour cela que j’ai très souvent des petits tracas de santé? Bah oui, très certainement… 

Quand vos bactéries sont bien nourries, elles sont particulièrement voraces et combatives face aux pathogènes. Elles limitent donc leur prolifération.
De plus, vos bactéries produisent des  immunoglobulines A (Ig A) qui envoient un signal aux lymphocytes T régulateur. “Allo Houston, niveau de fibre correcte, bonne production d’AGCC, production de mucus OK. Pas besoin de renfort du système immunitaire” 

Mais au contraire, si vos bactéries crèvent la dalle… “Houston, manque de vivre, on s’attaque au mucus pour survivre!!! Risque d’envahisseur, préparez-vous à combattre!”. Votre système immunitaire va alors réagir face à l’inflammation de la barrière intestinale.

OK juste là, on est toujours dans vos intestins. Sauf que la réaction de votre système immunitaire face à l’inflammation à bas bruit (vous ne vous en rendez pas forcément compte) implique de nombreuses pathologies. Allergies, asthme, diabète, syndrome de l’intestin irritable, maladie inflammatoire de l’intestin, maladies auto-immunes, intolérances alimentaires… 

Sans oublier toutes ces toxines qui passent dans votre sang pour venir encrasser votre foie & Cie

microbiote intestinal

D’après Ganive Bhinder. (2018). Du cœur au ventre

Maintenant que vous êtes un crack de la perméabilité intestinale, je te donne mes 3 étapes de pro pour restaurer son microbiote et sa muqueuse intestinale.

Bon si vous êtes encore un peu perdu(e) et que vous ne savez pas par quel bout commencer, n’hésitez pas à prendre un RDV avec moi. Je me ferais un plaisir de vous accompagner! 

Pathologies en lien avec la perméabilité intestinale

La perméabilité intestinale, c’est une petite sacrée cochonnerie… On en parle pas tant que ça alors que son rôle est essentielle pour votre santé.

Les problèmes digestifs impactent sur tout votre corps en provoquant une inflammation chronique de bas grade. 

C’est-à-dire pas directement visible, elle est cachée. 
Sauf que cet état inflammatoire peut provoquer pleins d’autres symptômes en affolant votre système immunitaire. Asthme, diabète, syndrome de l’intestin irritable, maladie inflammatoire de l’intestin, maladies auto-immunes, les intolérances alimentaires… 

 

Autre point super glamour, le passage de grosses molécules et toxines dans le sang…
Ca s’encrasse dans le sang, le foie et la peau. Sexy je vous avez prévenu… 

Sauf qu’avec le temps, votre foie se fatigue et limite ses plus de 500 autres fonctions. Transformation des hormones thyroïdiennes, synthèse vitamine D et d’hormones… Bref c’est pas l’idéal pour votre santé.

Tu souhaiterais un accompagnement adapté(e) à toi avec plus de détails sur tes problématiques? N’hésites pas à me contacter et à consulter mes prestations ici:

Sources

  • Backhed F, et al (2012). Defining a healthy human gut microbiome: current concepts, future directions, and clinical applications. Cell Host Microbe.
  • Donaldson GP, et al 1999). Gut biogeography of the bacterial microbiota. Nat Rev Microbiol. 2016;14(1):20-32.
  • Brestoff JR, et al (2015). Immune regulation of metabolic homeostasis in health and disease. Cell.
  • Shibata N, et al (2017). Dietary and Microbial Metabolites in the Regulation of Host Immunity. Front Microbiol.
  • Peng L, et al (2009). Butyrate enhances the intestinal barrier by facilitating tight junction assembly via activation of AMP-activated protein kinase in Caco-2 cell monolayers. J Nutr.
  • Finnie IA, et al (1995). Colonic mucin synthesis is increased by sodium butyrate. Gut.
  • Donohoe DR, et al (2011). The microbiome and butyrate regulate energy metabolism and autophagy in the mammalian colon. Cell Metab.
  • Desai MS, et al (2016). A Dietary Fiber-Deprived Gut Microbiota Degrades the Colonic Mucus Barrier and Enhances Pathogen Susceptibility. Cell.

Ils m’ont fait confiance: 

detrait Amandine
18/01/2023
Sara est une naturopathe bienveillante et d’un professionnalisme très appréciable. Sujette à des soucis de reflux dans la gorge presque un an, elle a trouvé la solution, aujourd’hui je peux dire que je revis, et je la remercie énormément pour ça ! On continue avec d’autres problématiques, et je suis très confiante de la savoir près de moi. MERCI
Alice Pouly
09/12/2022
J’ai décidé de consulter Sara pour des problèmes de digestion ainsi que des problèmes de peau. J’ai trouvé son approche très bienveillante avec un protocole détaillé et bien expliqué qui permet de mettre en place facilement les changements à apporter ! Au delà du protocole de naturopathie, il y avait plein de conseils généraux sur l’alimentation et le bien-être qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement de son corps 🙂 Mes problèmes de digestion ont disparu et ma peau s’est nettement améliorée ! Je recommande à 100% 🙂

Suivez-moi sur les réseaux

COPYRIGHT @2023 SARA DRACHENBERG NATUROPATHE

Traiter naturellement la perméabilité intestinale Lire la suite »

Lourdeur, mal digestion, brulures d'estomac... Et si c'était le manque d'acidité de l'estomac?

04/11/2022 par Sara Drachenberg Naturopathe

Des brûlures d’estomac et reflux gastro-œsophagien à répétition? Mauvaise digestion, gorge qui gratte, toux sèche, oesophage qui brûle, douleurs, ballonnements, lourdeur, fatigue, troubles ORL chroniques… 

Les anti-acides n’ont quasi plus d’effet ? Vous prenez des IPP (inhibiteur de pompe à proton) depuis des années? 

Et si c’était l’hypochlorhydrie ?

Contrairement à la croyance populaire, bien souvent ce n’est pas l’excès d’acidité de votre estomac qui vous dérange mais le contraire. C’est-à-dire le manque d’acidité que vous entretenez à coup d’anti-acide… 

Suivez-moi, je vous explique tout ça. Et en bonus, mes astuces naturelles pour vos brûlures d’estomac.

Pourquoi l'estomac est-il acide?

 

Bon reprenons ensemble la base sur votre estomac. 

Lorsque vous mangez vos tartines du matin, la première étape de votre digestion est déjà lancée! Grâce à votre mastication, vous avec une action mécanique de broyage des aliments. Et grâce à votre salive, notamment l’amylase, vous avez une action chimique et enzymatique. La mastication informe aussi votre estomac de se mettre au boulot et de commencer à sécréter enzymes et acides.

Votre estomac représente la phase 2 de votre digestion. 

Vous comprenez bien que la phase 2 sera plus ou moins complicato pour votre estomac selon la phase 1 de mastication… Parce que je ne vais pas cesser de vous le rabâcher, mastiquer, mastiquer, RUMINER s’il le faut 😉 

Bref, vos succulentes tartines broyées arrivent dans l’estomac. Et là, c’est le chahutage… Votre estomac va brasser cette bouillie au contact d’acide chlorhydrique et des enzymes digestives. 

Son but? Réduire les grosses molécules (protéines, glucides et lipides) en molécules plus petites et donc assimilables par l’organisme (acides aminées). Mais pas uniquement! Le pH de votre estomac doit se situer entre 1 et 3, autant vous dire que ça désinfecte le bol alimentaire. Autant vous dire que les mauvaises bactéries et levures (type Helicobacter Pylori, Candida Albican…) n’aiment pas trop ce passage… 

Autre info et pas des moindres, ce pH acide donne l’info à votre cardia de bien se fermer. 

Le quoi?? Le cardia, c’est la valve juste au dessus de votre estomac qui permet aux aliments de rentrer dans l’estomac mais empêche d’en sortir. 

Votre corps est vachement bien fait! Parce que votre mastication prévient l’estomac de se mettre en route en sécrétant enzymes et acides. Et que ces enzymes et acides informe le foie et le pancréas de s’activer.  

brulure d'estomac

Les symptômes entre trop d’acidité et manque d’acidité (hypochlorhydrie)

Si je vous dis que les symptômes sont quasi les mêmes? Et que pourtant les traitements sont radicalement différents? Mais non, ne vous découragez pas je vais  vous expliquer comment ça fonctionne et surtout comment faire la différence.

Surplus d’acidité gastrique

brulures d'estomac

Vos douleurs surviennent lorsque l’estomac est vide et donc « inoccupé » à dégrader des aliments?

L’ingestion de certains aliments vous soulage? Surtout les bananes, yaourts, légumes verts, gingembre… Bref les aliments alcalins.

L’ingestion d’aliments acides amplifient vos douleurs? Soda, alcool, tomate,…

Les douleurs et reflux gastro-œsophagien s’amplifient la nuit en position allongée?

Il n’y a pas forcément de troubles digestifs associés mais c’est possible (ballonnements, flatulences, diarrhées…)?

Les causes peuvent être d’ordre physiologique (hernie hiatale) ou psycho-émotionnel (stress, émotions, anxiété, ressentiments).

Manque d’acidité gastrique (hypochlorhydrie)

Vos douleurs surviennent juste après le repas?

Vos douleurs s’apaisent lorsque votre estomac est vide?

Vous ballonnez souvent? Ah ce ventre de femme enceinte

Vous souffrez de candidose, SIBO, dysbiose, Helicobacter Pylori

Vous avez une sensation de trop plein malgré votre petit appétit

Vous avez l’impression d’avoir des difficultés à digérer, une digestion particulièrement longue

Vous êtes sous IPP depuis des mois et des années

Hypochlorhydrie

Pas de doute, vous manquez d’acidité gastrique! 

Je vois votre mine interrogatoire… Mais pourquoi ça brûle alors si je manque d’acidité?

Parce que votre cardia, la petite valve au dessus de votre estomac, ne se ferment que si la pH de votre estomac est suffisamment acide

Si votre estomac a un pH entre 3 et 5, il restera assez acide pour vous procurer cette sensation de brûlure. Cependant il ne sera pas assez acide au yeux de votre cardia… Et au passage, pas assez acide pour désinfecter votre bol alimentaire des différents éléments pathogènes

Vous comprenez maintenant pourquoi la prise d’anti-acide vous soulage temporairement mais amplifie le phénomène sur le long terme.

estomac

Quelles sont les causes de l'hypochlorhydrie?

Pourquoi votre estomac décide d’être fainéant et de ne plus faire suffisamment d’acide? 

Il y a plusieurs causes possibles:

  • vous ne mâchez pas assez pour lui donner l’info de sécréter suffisamment de sucs gastriques
  • vous buvez trop durant les repas ce qui dilue vos sucs gastriques 
  • vous souffrez d’une infection à Helicobacter Pylori 
  • vous prenez des inhibiteurs de pompes à protons (IPP) depuis trop longtemps
  • vous vieillissez, c’est moche mais votre sécrétion de sucs gastriques diminue avec l’âge 

Pylori est naturellement présent dans votre estomac. C’est un peu comme le candida albican… Le problème c’est pas sa présence mais plutôt sa prolifération en excès. Parce que H. Pylori va faire diminuer votre sécrétion d’acide gastrique mais il va aussi inflammer votre paroi stomacale (gastrite, ulcère). Cette petite bactérie agit un peu comme un IPP sur votre estomac… 

Vous prenez des inhibiteurs de pompes à protons (IPP) depuis un bout de temps et vous êtes scandalisé(e) de lire qu’ils sont peut-être la cause de vos douleurs? Attention dans certains cas et souvent sur du court terme, les IPP sont justifiés notamment pour le traitement de H. Pylori ou d’une hernie hiatale. Mais sur du long terme, vous allez inverser la tendance vers une hypochlorhydrie.  

 

Je vois régulièrement en consultation le duo gagnant de l’hypochlorhydrie… 

  1. Vous avez été diagnostiqué d’une prolifération de H. Pylori. 
  2. Dans le cadre du traitement, votre médecin vous a prescrit des antibiotiques et des IPP (attention, je ne critique pas ce traitement)
  3. A la fin de votre traitement, plus rien, NADA, le néant pour ré-ensemencer votre microbiote intestinal et relancer votre estomac

Résultat? 

Votre estomac est faible et manque d’acidité, du coup vous risquez: 

  • une re-prolifération de H. Pylori dans l’estomac, 
  • le passage de bactéries pathogènes dans l’intestin (dysbiose) car le bol alimentaire n’est pas suffisamment désinfecté par l’acidité gastrique,
  • le bactéries pathogènes dans l’intestin (dysbiose) car le microbiote intestinal est affaibli par les antibiotiques.

Bah oui après ce genre de traitement, on renforce son microbiote et on rééduque son estomac. 

Quelles sont les conséquences d'une manque d’acidité stomacal/hypochlorhydrie?

Bon vous l’avez compris… Le manque d’acidité et d’enzymes stomacale:

  • perturbe la transformation des nutriments en petites particules assimilables par votre microbiote intestinal. D’ailleurs certaines enzymes se transforment au contact de l’acide chlorhydrique. Le pepsinogène inactif qui se transforme en pepsine active qui dégrade les protéines
  • perturbe la porte d’entrée de l’estomac, le cardia qui aura tendance à rester ouvert et à favoriser les remontées acides
  • perturbe la porte de sortie de l’estomac, le pylore qui aura tendance à rester fermer et à favoriser cette sensation de lourdeur/maldigestion
  • limitera la sécrétion d’enzyme pancréatique et hépato-biliaire nécessaire à votre bonne digestion

 

Acide gastrique

Si vous êtes concerné(e) par le manque d’acidité, vous avez sûrement des :

  • Sensations de trop plein en mangeant peu
  • Ballonnements
  • Indigestions
  • Flatulences
  • Éructations
  • Brûlures d’estomac
  • Diarrhée
  • Acné
  • Rougeurs de la peau (joues rouges)
  • Carences en fer, vitamine D et vitamine B12
  • Carences en vitamines et minéraux
  • Ongles cassants
  • Sensation de fatigue et d’épuisement

Sur le long terme, l’hypochlorhydrie peut provoquer de nombreux problèmes de santé chronique tels que :

  • la maladie cœliaque,
  • le SIBO,
  • l’intestin irritable,
  • la perméabilité intestinale,
  • l’asthme,
  • les allergies alimentaires,
  • l’inflammation chronique,
  • l’eczéma,
  • l’acné,
  • la maladie de Basedow,
  • les calculs rénaux et
  • l’arthrite rhumatoïde…

Comment augmenter la production d’acide de l’estomac?

Ahhh le coeur du sujet! Maintenant que vous êtes incollables sur votre estomac, vous vous demandez comment le renforcer, le stimuler! 

L’hygiène de vie

Rien de nouveau sous les tropiques, l’hygiène alimentaire c’est la base de votre bonne santé. 

  1. Prenez le temps de mâcher lentement et calmement pour donner l’info à votre estomac de se mettre en route. Pour certains d’entre vous, c’est un diesel votre estomac
  2. Ne buvez pas plus d’un verre d’eau durant vos repas, buvez plutôt entre les repas pour ne pas diluer le bol alimentaire et les sucs gastriques. 
  3. Évitez ce qui met à mal votre estomac: caféine, alcool, produits transformés, soda et sucres raffinés…
  4. Réduisez votre niveau de stress pour faciliter le bon déroulement de la digestion. Pour ce faire, la cohérence cardiaque est un outil redoutable qui ne prend que 5 minutes! A faire avant les repas.
  5. Bougez, faites de l’exercice physique pour activer les systèmes de votre organisme et vous détendre. 

Les aliments et soutiens stimulant la production d’acide

6. La gastrine est l’une des hormones qui provoquent la sécrétion d’acide dans votre estomac. La gastrine est stimulée par les protéines! Donc mangez des protéines végétales ou animales vous soulagera et aidera votre estomac. 

7. Les enzymes digestives pour relancer le système: amylase, protéase, diastase, bromélaïne, lipase… et parfois lactase en cas d’intolérance au lactose. Les enzymes digestives peuvent se trouver directement dans l’alimentation mais sont détruites par la cuisson >50°C.

8. Les plantes amères stimulent les sécrétions gastriques, d’enzymes salivaires, hépato-biliaire et pancréatiques. Contrairement à la prise d’enzymes digestives, les plantes amères réhabituer l’organisme à produire davantage d’enzymes au lieu de dépendre de supplément. Gentiane, chicorée, petite centaurée, absinthe, pissenlit, angélique… Pamplemousse, artichaut, céleri, endive, brocolis, roquette, cacao cru, gingembre, thym, oseille…

Tu souhaiterais un accompagnement adapté(e) à toi avec plus de détails sur tes problématiques? N’hésites pas à me contacter et à consulter mes prestations ici:

Sources:

Ils m’ont fait confiance: 

detrait Amandine
18/01/2023
Sara est une naturopathe bienveillante et d’un professionnalisme très appréciable. Sujette à des soucis de reflux dans la gorge presque un an, elle a trouvé la solution, aujourd’hui je peux dire que je revis, et je la remercie énormément pour ça ! On continue avec d’autres problématiques, et je suis très confiante de la savoir près de moi. MERCI
Alice Pouly
09/12/2022
J’ai décidé de consulter Sara pour des problèmes de digestion ainsi que des problèmes de peau. J’ai trouvé son approche très bienveillante avec un protocole détaillé et bien expliqué qui permet de mettre en place facilement les changements à apporter ! Au delà du protocole de naturopathie, il y avait plein de conseils généraux sur l’alimentation et le bien-être qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement de son corps 🙂 Mes problèmes de digestion ont disparu et ma peau s’est nettement améliorée ! Je recommande à 100% 🙂

Suivez-moi sur les réseaux

COPYRIGHT @2023 SARA DRACHENBERG NATUROPATHE

En finir avec les brûlures d’estomac Lire la suite »

les solutions naturelles à l'hyperthyroïdie et l'hypothyroïdie

19/10/2022 par Sara Drachenberg Naturopathe

A quoi sert la thyroïde?

Le rôle de la thyroïde

La thyroïde est une glande en forme de papillon située à la base du cou. Elle produit des hormones qui stimulent l’ensemble de notre métabolisme : la thermogenèse, le système cardiovasculaire, le système nerveux, le système respiratoire, la fonction rénale… La thyroïde contrôle la vitesse des fonctions chimiques de l’organisme : en cas d’hypothyroïdie les fonctions sont ralenties alors qu’en cas d’hyperthyroïdie les fonctions s’accélèrent.

Elle impacte :

  • La prise de poids et de masse musculaire
  • Les cycles hormonaux féminins
  • La température corporelle
  • Le rythme cardiaque
  • Le transit intestinal
  • La solidité des os
  • Le taux de cholestérol et la glycémie
  • L’humeur et la stimulation du système nerveux

Fonctionnement de la thyroïde

L’hypothalamus est une glande endocrine qui gère le système hormonal du corps, c’est un peu le chef d’orchestre de notre organisme. Il est capable de contrôler le système nerveux autonome et gère la température, la faim et la soif, ainsi que les réactions face au danger. Grâce à la vitamine D, l’hypothalamus sécrète l’hormone TRH qui stimule l’hypophyse.

L’hypophyse quant à lui est une sorte de premier ministre de l’hypothalamus, qui lui obéit et transmet ses demandes aux autres glandes endocrines dont la thyroïde. Sous l’action de la TRH, l‘hypophyse sécrète de la TSH. Pour cela, l’hypophyse nécessite (encore !) de la vitamine D.

La TSH a pour action de stimuler la thyroïde qui produira alors une grande quantité de T4 libre et une petite quantité de T3 libre. Pour ce faire, la thyroïde a besoin de minéraux tels que l’iode, le sélénium, le fer ou encore le magnésium ainsi que de vitamine A et E. La T3 est la forme active des hormones tyroïde alors que la T4 est inactive. La T4 reste en circulation dans le sang et sera transformée en T3 essentiellement par le foie afin de devenir active sur l’organisme.

La concentration de T3 dans le sang a une rétroaction sur l’hypothalamus et l’hypophyse. Si la concentration de T3 est importante, l’hypophyse va réduire sa sécrétion de TSH et donc l’activité thyroïdienne. A l’inverse si la concentration de T3 est trop basse, l’hypophyse relancera l’activité de la thyroïde.

Schéma de la synthèse des hormones thyroïdiennes

Schéma de la synthèse des hormones thyroïdiennes (Sara Drachenberg Naturopathe)

Quels sont les symptômes d'un problème de thyroïde?

Les signes d’hypothyroïdie

L’hypothyroïdie ou insuffisance thyroïdienne corresponds à un ralentissement de l’organisme :

  • Problème de croissance
  • Perte de cheveux
  • Frilosité
  • Peau et cheveux secs
  • Ongles cassants
  • Rétention d’eau
  • Douleurs musculaires et crampes
  • Fatigue
  • Constipation
  • Faiblesse de l’estomac avec lourdeur, difficulté à digérer, ballonnements juste après les repas
  • SIBO
  • Menstruations plus espacées
  • Prise ou perte de poids
  • Tension basse
  • Humeur maussade, dépression

Les signes d’hyperthyroïdie

Lorsque la thyroïde est en surrégime, on parle d’hyperthyroïdie alors une accélération du métabolisme :

  • Goitre
  • Protubérance de yeux
  • Irritabilité
  • Amaigrissement
  • Accélération du rythme cardiaque
  • Peau moite
  • Bouffées de chaleur
  • Diarrhée
  • Nausées

Hypothyroïdie avérée et l’hypothyroïdie fruste

Conventionnellement il existe 3 types d’hypothyroïdie avérées :

  • Hypothyroïdie primaire avec un manque de sécrétion de TRH par l’hypothalamus
  • Hypothyroïdie secondaire avec un manque de sécrétion de TSH par l’hypophyse
  • Hypothyroïdie tertiaire avec un manque de sécrétion de T3/T4 par la thyroïde

On parle d’hypothyroïdie avérée lorsque celle-ci est directement visible sur les bilans sanguins. Par exemple, un taux de TSH plus haut que la norme et des taux de T3/T4 plus bas que la norme montre une hypothyroïdie tertiaire avérée.

Les types d’hypothyroïdie

Les types d’hypothyroïdie (Sara Drachenberg Naturopathe)

Cependant il existe un 4ème cas d’hypothyroïdie appelé hypothyroïdie frustre. Lorsque le taux de TSH est plus haut que la norme MAIS que les taux de T3/T4 libres sont normaux et que la personne présente des signes cliniques d’hypothyroïdie. La cause : la T3 reverse. Tout comme la T4, la T3 reverse est inactive mais a la capacité de se fixer sur les récepteurs de la T3 libre. Lorsque la T3 reverse > T3 libre, la T3 reverse bloque les récepteurs à la T3 libre et provoque une hypothyroïdie.

La production de T3 reverse est souvent liées à des facteurs tels que le stress, un déficit nutritionnel, des régimes alimentaires stricts, un jeûne strict, des carences, une intoxication, une inflammation chronique…

Hashimoto et Basedow

Dans les deux cas, il s’agit d’une maladie auto-immune de la thyroïde due à l’auto-agression de l’organisme contre la glande thyroïdienne.

Dans le cas de la maladie de Basedow, il y a surproduction d’hormone thyroïdienne causant une augmentation de l’activité de la thyroïde et hyperthyroïdie. Le système immunitaire fabrique des anticorps dirigés contre les récepteurs de la TSH qui a pour effet l’augmentation de la sécrétion de T3 et T4 par la thyroïde.

Dans le cas de la maladie d’Hashimoto, il s’agit d’une thyroïdite c’est-à-dire d’une inflammation chronique de la glande thyroïde. Le système immunitaire produit des anticorps qui s’attaquent aux précurseur et enzymes des hormones thyroïdiennes (anticorps anti-TPO). Cela perturbe la fabrication d’hormones thyroïdiennes et provoque dans la majorité des cas une hypothyroïdie. Dans le cas de la maladie d’Hashimoto, il peut y avoir un lien avec des pathologies telles que le diabète de type 1, vitiligo, insuffisance surrénalienne ou polyarthrite rhumatoïde.

Les maladies auto-immunes sont multifactorielles avec probablement une prédisposition génétique couplé à des facteurs de risque environnementaux. Ces paramètres environnementaux favorisent l’apparition et la progression des maladies auto-immunes :

  • Troubles des barrières digestives : faiblesse estomac, perméabilité intestinale, dysbiose
  • Inflammation et stress oxydatif
  • Carences
  • Stress
  • Exposition aux métaux lourds
T4 libre, T3 libre et T3 reverse

T4 libre, T3 libre et T3 reverse (Sara Drachenberg Naturoapthe)

Les tests hormonaux

Sa santé de la thyroïde s’évalue par différents dosages sanguins :

  • Dosages sanguins de la TSH
  • T3 libre
  • T4 libre
  • T3 reverse
  • Dosage : Vitamines D
    Dosage : Iode, Sélénium, Fer, Zinc, Cuivre, Magnésium et Manganèse
  • Dosage des anticorps anti-TPO et anti-thyroglobuline pour thyroïde Hashimoto
  • Dosage des anticorps anti-récepteurs de la TSH (TRAK), anti-TPO et anti-thyroglobuline pour thyroïde Basedow

Comment optimiser naturellement sa thyroïde?

Pour équilibrer sa thyroïde, l’hygiène de vie reste une clé centrale que ce soit pour l’hyper ou l’hypothyroïdie :

  • Pratiquer des activités physiques douces et relaxantes: yoga, méditation, respiration, sophrologie, marche en nature, danse, chant, cuisine, peinture…
  • L’exposition au soleil pour optimiser son taux de vitamine D
  • Soigner son alimentation et hydratation
  • Faire appel aux techniques manuelles: massages, réflexologie plantaire, acupuncture, hydrothérapie, sauna/hammam, brossage à sec…
  • En cas de stress, utiliser des plantes adaptogènes adaptées

9 solutions pour soulager l'hypothyroïdie naturellement

En cas d’hypothyroïdie, différentes solutions naturelles peuvent être utiliser selon le terrain de la personne (attention aux contre-indications, interactions avec traitements médicamenteux et pathologies) :

  • En phytothérapie :
    • La maca pour réguler les sécrétions hormonales
    • L’avoine ou le coleus forskohlii pour stimuler la fonction thyroïdienne
    • L’olivier qui accentue la transformation de la T4 en T3
    • Le fucus apporte de l’iode naturellement
  • En gemmothérapie :
    • Les bourgeons de cassis
    • Les bourgeons de figuier
  • En aromathérapie :
    • L’inhalation d’huiles essentielles apaisantes comme la lavande, les agrumes, l’ylang-ylang
  • Favoriser son taux d’iode : tartare d’algue, algue Nori, sushi maison, petits poissons gras… Attention une consommation excessive d’iode inhibe l’activité de la thyroïde.
  • Favoriser son taux de sélénium : 2 noix du brésil/jour

9 solutions pour soulager l'hyperthyroïdie naturellement

En cas d’hyperthyroïdie, différentes solutions naturelles peuvent être utiliser selon le terrain de la personne (attention aux contre-indications, interactions avec traitements médicamenteux et pathologies) :

  • En phytothérapie
    • Le grémil qui agit au niveau hypophysaire en freinant naturellement la synthèse de l’hormone thyroïdienne.
    • L’aubépine sera intéressante pour soulager les palpitations qui font partie des effets que provoque l’hyperthyroïdie.
    • La passiflore et la valériane sont recommandées pour les états anxieux et les déséquilibres du sommeil.
    • La mélisse quant à elle agira de façon globale, à la fois sur la sphère nerveuse mais aussi sur la sphère digestive.
  • En gemmothérapie :
    • Bourgeon de tilleul
    • Bourgeon de viorne
    • Bourgeon de cornouiller sanguin
    • Bourgeon d’aubépine
  • En aromathérapie :
    • 1 ml d’HE de myrrhe + 0,5 ml d’HE de marjolaine à coquilles + 15 ml d’HV d’amande douce. A appliquez matin et soir en massage sur la thyroïde

Lien psycho-émotionnel et énergétique sur la thyroïde

Dans une approche psychosomatique du décodage biologique, la thyroïde est responsable de la vitesse de fonctionnement de l’organisme. Il y a un lien direct avec la notion de temporalité et de la gestion du temps.

Dans le cas de l’hyperthyroïdie, la personne a l’impression de ne pas être assez rapide avec une incapacité à gérer sa vie, s’organiser. Il faut faire vite, s’exprimer vite, accélérer pour réussir à tout faire. Elle voit la vie comme un marathon en voulant sauter les étapes.

Dans le cas de l’hypothyroïdie, la personne voudrait ralentir le temps et se laisse dépasser facilement. Il y a aussi un lien avec l’incapacité ou impossibilité à s’exprimer et un abandon de communication.

Dans le cas d’une thyroïde auto-immune, il y a un conflit entre accélérer et ralentir le temps. Par exemple, une femme qui va accoucher dans un taxi : elle voudra que le taxi accélère pour arriver au plus vite à l’hôpital mai aussi ralentir l’arrivée de l’enfant pour ne pas accoucher dans le taxi. Le bébé va subir un stress contradictoire sur une notion temporelle, il peut développer une thyroïde d’Hashimoto ou Basedow.

Dans l’ayurvéda, la thyroïde est reliée au chakra de la gorge qui est le siège de l’expression et de la communication.

L'impact du transgénérationnel sur les pathologies de la thyroïde

Le transgénérationnel ou l’épigénétique est la mémoire des traumatismes de nos ancêtres qui peuvent nous impacter. C’est pourquoi on observe des troubles de la thyroïde sur plusieurs générations qui ont été déclenché par un traumatisme vécu par un aïeux.  Par exemple, ma grand-mère a perdu son mari d’un cancer. Elle aurait voulu ralentir le temps des dernières semaines à ses côtés, sa perte a été un choc pour elle. Par la suite, elle a déclenché une hypothyroïdie qui s’est transmisse sur plusieurs générations avant la compréhension et décristallisation de ce traumatisme. A l’inverse, ma grand-mère a perdu subitement son père à 10ans. Elle réalise alors que la vie a une fin et qu’elle a plein de rêve à vivre. Elle peut alors développer une hyperthyroïdie qui peut (ou non) transmettre.

Vidéo sur une docteur en endocrinologie qui explique sa guérison de l’hypothyroïdie par l’approche transgénérationnelle :

Chaîne youtube REFLEXIONS SANTE NATUROPATHIE, Jean-Brice Thivent.

Tu souhaiterais un accompagnement adapté(e) à toi avec plus de détails sur tes problématiques? N’hésites pas à me contacter et à consulter mes prestations ici:

Sources

 

Ils m’ont fait confiance: 

detrait Amandine
18/01/2023
Sara est une naturopathe bienveillante et d’un professionnalisme très appréciable. Sujette à des soucis de reflux dans la gorge presque un an, elle a trouvé la solution, aujourd’hui je peux dire que je revis, et je la remercie énormément pour ça ! On continue avec d’autres problématiques, et je suis très confiante de la savoir près de moi. MERCI
Alice Pouly
09/12/2022
J’ai décidé de consulter Sara pour des problèmes de digestion ainsi que des problèmes de peau. J’ai trouvé son approche très bienveillante avec un protocole détaillé et bien expliqué qui permet de mettre en place facilement les changements à apporter ! Au delà du protocole de naturopathie, il y avait plein de conseils généraux sur l’alimentation et le bien-être qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement de son corps 🙂 Mes problèmes de digestion ont disparu et ma peau s’est nettement améliorée ! Je recommande à 100% 🙂

Suivez-moi sur les réseaux

COPYRIGHT @2023 SARA DRACHENBERG NATUROPATHE

Les solutions naturelles pour la thyroïde Lire la suite »

Comprendre et traiter naturellement le SIBO ou Small Intestinal Bacterial Overgrowth

15/06/2022 par Sara Drachenberg Naturopathe

Comprendre et traiter naturellement le SIBO

Vous ballonnez dès que vous manger le moindre aliment?
Un ventre de femme enceinte après chaque repas?
Votre digestion est douloureuse avec des ballonnements, gaz, flatulences

Votre transit est perturbé avec des diarrhées et/ou alternance de constipation/diarrhée

Vous avez l’impression d’avoir un mutant dans le ventre, un habitant extraterrestre tellement ça grouille là dedans? 


Vous souffrez sûrement de SIBO. Allez suivez-moi, je vous explique.

Qu’est-ce que le SIBO

Le SIBO ou « Small Intestinal Bacterial Overgrowth » est une augmentation du nombre de bactéries et/ou une modification des types de bactéries de votre intestin grêle. Cela provoque pas mal de désagréments comme des diarrhées chroniques, ballonnement, aérophagie une perte de poids, perméabilité intestinale et malabsorption des nutriments…

Et 80% de personnes touchées par le syndrome du côlon irritable (SCI) ou de l’intestin irritable (SII) sont atteintes de SIBO. 

Il s’agit dans la plupart des cas d’une prolifération de plusieurs types de bactéries qui devraient se situer dans le côlon. C’est-à-dire plus en aval du système digestif.

SIBO

Quels sont les symptômes du SIBO?

Le SIBO peut provoquer les troubles suivants :

    • Flatulences et ballonnements (liés à la fermentation des bactéries qui stagnent dans l’intestin grêle)
    • Spasmes digestifs
    • Douleurs abdominales
    • Reflux gastro-œsophagiens
    • Éructations
    • Nausées
    • Diarrhées ou constipation, ou une alternance diarrhée-constipation
    • Fatigue chronique avec troubles de concentration et dans certains cas dépression
    • Prise ou perte de poids
    • Malabsorption allant jusqu’à la carence

Quelles sont les conséquences du SIBO?

Lorsque vous mangez vos tartines du matin, celles-ci passent dans votre estomac, puis votre intestin grêle puis votre côlon. 

Normalement, dans le meilleur des mondes, vous avez beaucoup moins de bactéries dans votre intestin grêle que votre côlon. Sauf que dans le cas du SIBO, vous présentez une quantité de bactéries parfois pathogènes dans l’intestin grêle qui n’ont rien à faire là. En général, en bonne quantité d’où cette sensation d’être “envahit” de l’intérieur.

Ce petit monde microbien en déséquilibre provoque un état inflammatoire. C’est un peu bagdad dans votre intestin… Elles endommagent votre muqueuse intestinale allant jusqu’à créer des lésions qui augmente la perméabilité intestinale ou « leaky gut » (Qu’est-ce que la perméabilité intestinale ?).

Et dès qu’on touche à votre barrière intestinale, les petits soldats du système immunitaire réagissent direct! Provoquant allergies alimentaires, sensibilités et/ou inflammation

Des études montrent les liens entre SIBO et différents troubles de santé. Par exemple, l’hypothyroïdie et/ou un traitement à la Levothyroxine favorise le développement du SIBO. Et inversement, la rémission du SIBO améliore considérablement des cas d’acné rosacée ainsi que d’autres troubles de type asthme, allergies, réactions immunitaires, fatigue chronique… 

La liste des troubles en lien avec le SIBO est longue (https://www.siboinfo.com/associated-diseases.html) bien qu’il soit pas évident à diagnostiquer de nos jours.

Quelles sont les conséquences en lien avec le SIBO?

Des études montrent les liens entre SIBO et différents troubles de santé. Par exemple, l’hypothyroïdie et/ou un traitement à la Levothyroxine favorise le développement du SIBO. Et inversement, la rémission du SIBO améliore considérablement des cas d’acné rosacée ainsi que d’autres troubles de type asthme, allergies, réactions immunitaires, fatigue chronique… La liste des troubles en lien avec le SIBO est longue bien qu’il soit tumultueux de le diagnostiquer de nos jours. Cela s’explique par l’hétérogénéité des symptômes, la difficulté d’accès au test médicaux et parfois au corps médical non former.

Quelles sont les causes du SIBO?

  • Acidité gastrique faible ou hypochlorhydrie en lien avec un traitement long aux IPP (inhibiteurs de pompes à protons) 
  • Hypothyroïdie
  • Syndrome du côlon irritable 
  • Maladie cœliaque 
  • Maladie de Crohn 
  • Chirurgie intestinale antérieure 
  • Diabète sucré (type I et type II) 
  • Un dysfonctionnement du système organique, comme la cirrhose du foie, la pancréatite chronique ou l’insuffisance rénale 
  • La consommation d’alcool

Comment diagnostiquer le SIBO?

Pas évident, peu de professionnels maîtrisent suffisamment la technique pour que le résultat soit vraiment fiable. 

Le test respiratoire au glucose et lactulose est à ce jour la seule méthode pour déterminer un SIBO. C’est une méthode simple et non invasive. 

Les bactéries de l’intestin produisent des gaz (méthane et hydrogène) en consommant le glucose et lactulose. En analysant la composition des gaz expirés avec ingestion de ces 2 sucres, il est possible d’établir la proportion de chaque bactérie présente dans l’intestin. 

Le test nécessite une alimentation particulière 2 jours avant le RDV. Après ingestion des substances, un test respiratoire est effectué toutes les 20 à 30 minutes durant 2h à 3h (le protocole complet). Si la production de méthane ou d’hydrogène est supérieure à 20ppm durant les 2 premières heures suivie d’une augmentation, le test est positif au SIBO.

test respiratoire

Comment traiter le SIBO?

Si vous connaissez un peu la naturopathie, vous savez qu’avant de mettre en place une stratégie nous allons essayer de chercher la cause de ce SIBO. 

Il est donc nécessaire de solutionner la cause sous-jacente du SIBO pour s’en défaire. Peut-être un estomac un peu faiblard? Une hypothyroïdie frustre? Un mauvais régime alimentaire? Une infection bactérienne/gastro-entérite qui a déséquilibré votre microbiote? 

Je vais être honnête avec vous, traiter un SIBO avec un médecin c’est une réelle bataille. Les traitements allopathiques les plus courants sont les antibiotiques. Autant vous dire que peu de médecins 1. connaissent le SIBO 2. sont ok à prescrire des antibiotiques.

De plus, des études montrent des récidives dans ~50% des cas suite à un traitement antibiotique. Les résultats sont un poil meilleurs avec les traitements antimicrobiens naturels uniquement.

Certaines personnes présentent un microbiote intestinal peu diversifié, elles seront plus sensibles à une dysbiose/SIBO chronique. Les bactéries pathogènes s’implantent plus facilement dans leur intestin. C’est mon cas avec mon syndrome de l’intestin irritable… 

D’où l’importance d’avoir une réelle stratégie sur le long terme et non uniquement de traiter le SIBO: assainir l’intestin, restaurer la barrière intestinale et ré-ensemencer le microbiote.

La recherche s’intéresse de près au microbiote intestinal ainsi qu’aux différentes causes et traitements. 

Traiter naturellement le SIBO

Dans un premier temps, allons à l’urgence:  soulager vos symptômes

Comme je vous le disais juste au dessus, j’utilise 3 étapes:

  • Assainir votre intestin des bactéries pathogènes, c’est-à-dire réduire la prolifération bactérienne dans votre intestin grêle. A cette étape, vos symptômes diminuent. Ah on est soulagé(e)! 
  • Restaurer votre barrière intestinale avec sa muqueuse et mucus protecteur afin de limiter la perméabilité intestinale. Cela diminue grandement les réactions du système immunitaire, inflammations et carences… A cette étape, vous remontez en énergie et en qualité de vie. Youpi, on est content(e)
  • Réensemencer votre intestin avec de bonnes bactéries. Là, ce sont des habitudes de vie à tenir pour un microbiote fort et diversifié. 

Dans un second temps, on revoit votre hygiène de vie générale pour éviter les récidives de SIBO. 

Enfin mon troisième axe de travail est d’investiguer la cause profonde ayant provoqué votre SIBO. Le but étant d’éviter la récidive du SIBO en corrigeant ses causes (faiblesse stomacale, déséquilibres hormonaux, hygiène de vie inadaptée…).

Tu souhaiterais un accompagnement adapté(e) à toi avec plus de détails sur tes problématiques? N’hésites pas à me contacter et à consulter mes prestations ici:

Sources

Ils m’ont fait confiance: 

detrait Amandine
18/01/2023
Sara est une naturopathe bienveillante et d’un professionnalisme très appréciable. Sujette à des soucis de reflux dans la gorge presque un an, elle a trouvé la solution, aujourd’hui je peux dire que je revis, et je la remercie énormément pour ça ! On continue avec d’autres problématiques, et je suis très confiante de la savoir près de moi. MERCI
Alice Pouly
09/12/2022
J’ai décidé de consulter Sara pour des problèmes de digestion ainsi que des problèmes de peau. J’ai trouvé son approche très bienveillante avec un protocole détaillé et bien expliqué qui permet de mettre en place facilement les changements à apporter ! Au delà du protocole de naturopathie, il y avait plein de conseils généraux sur l’alimentation et le bien-être qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement de son corps 🙂 Mes problèmes de digestion ont disparu et ma peau s’est nettement améliorée ! Je recommande à 100% 🙂

Suivez-moi sur les réseaux

COPYRIGHT @2023 SARA DRACHENBERG NATUROPATHE

Comprendre et traiter naturellement le SIBO Lire la suite »